À cause de cette terrible araignée, il frôle l’amputation

Un homme d’une soixantaine d’années a été mordu dans son sommeil par une recluse brune, une araignée très dangereuse pour l’homme. Plusieurs jours après, il a été opéré du bras, passant très près de l’amputation. Voyez plutôt la vidéo ci-dessous.

Un réveil très douloureux

Patrice Genet, un Lorrain de 60 ans habitant en Meurthe-et-Moselle et agent communal de profession, s’est levé avec une douleur atroce. “Je me suis levé avec une sorte de piqûre sur le bras gauche. Ma main a continué à gonfler tout au long de la journée“, a expliqué l’homme de 60 ans à Lorraine Actu, ce jeudi 3 septembre 2020. Il s’est alors rendu chez son médecin, qui lui a alors prescrit des antibiotiques.

Seulement, deux jours après la morsure de l’araignée, son bras gauche empirait. Il décide alors de se rendre à l’hôpital le plus proche, à Luneville. Les médecins se sont alors inquiétés de l’état de son bras. “On m’a dit qu’on ne pouvait pas m’opérer mais que c’était très grave“, confie-t-il. Il va être transféré d’urgence vers un autre établissement.

Une opération en urgence

Il est par la suite pris en charge dans la clinique Emile Gallé à Nancy, spécialiste de la chirurgie de la main. C’est alors que le chirurgien de 35 ans lui annonce une nouvelle angoissante. “On m’a dit qu’il me restait 48 heures avant d’être amputé” a expliqué Patrice Genet.

Une première opération se déroule alors, mais sans grand succès. Au total, il sera opéré trois fois et l’homme de 60 ans restera hospitalisé près d’un mois… et sans visite de ses proches, Covid-19 oblige… Durant ces opérations, on lui a également greffer de la peau sur sa main gauche : “On m’a prélevé de la peau sur le ventre pour ma main. Des chairs et des peaux ont été extraites sur l’abdomen. Pour que ça soit un succès, on a attaché ma main à mon ventre sur plusieurs jours. Encore aujourd’hui c’est difficile. La clinique m’a programmé une nouvelle opération en janvier-février.” Un cauchemar qui n’est donc pas prêt de s’arrêter, même si sa main a retrouvé un peu de motricité ces derniers jours. Un passage difficile dans la vie de cet agent d’entretien, causé par cette araignée exotique, qui s’occupe notamment des espaces verts dans une commune près de chez lui.

morsure araignée

Crédit:Actu.fr

Une araignée très dangereuse

Le sexagénaire, mordu dans son sommeil, n’a pu apercevoir l’araignée responsable de son cauchemar. “Je ne l’ai pas retrouvée dans la maison. Ma femme a tout fouillé et a mis de l’insecticide“. Pour les médecins, il s’agit d’une araignée exotique, la recluse brune. Le corps médical a expliqué que cette araignée “d’un centimètre et demi” attaque également le système nerveux et le foi… “Si elle m’avait piqué au visage, je ne serais peut-être plus là…“, a déclaré Patrice Genet.

Source : Actu

Publié par Quentin le 05 Sep 2020
0