La justice a rendu son verdict à ce néerlandais qui souhaitait rajeunir (officiellement) de 20 ans

Nous vous en avions parlé dans cet article. Un néerlandais souhaitait alors que son âge soit, sur ses documents officiels, rajeuni de 20 ans. Pour la simple et bonne raison qu’il se sentait discriminé par sa date de naissance.

 

Devant le tribunal, le néerlandais assume

Emile Ratelband, néerlandais, se décrit comme un « jeune Dieu ». Se sentant « affuté », il est allé devant le tribunal d’Arnhem avec une idée bien précise. Celle de rajeunir son âge.

 

Né le 11 mars 1949, il souhaitait que tous ses documents soient changés et que sa date de naissance soit désormais reconnue comme étant le 11 mars 1969. 20 ans de moins, ni vu ni connu … Une démarche, qu’il a lui-même qualifié de « tout à fait légitime ».

 

Une demande pour le moins insolite qui a laissé les magistrats sans voix. Le tribunal a indiqué que « La cour reconnaît la tendance dans la société à ce que les gens se sentent de plus en plus longtemps en forme et en bonne santé mais ne voit pas cela comme un argument valide pour modifier la naissance de quelqu’un ».

 

Le néérlandais se sent « abusé et discriminé »

Emile Ratelband, coach personnel dans le développement de la conscience de soi, ne comprend absolument pas le verdict. Selon lui, son médecin lui-même reconnaît que son âge biologique se situerait entre 40 et 45 ans.

 

Dans le déni, il refuse la décision du tribunal :« Nous pouvons aujourd’hui choisir notre travail, genre, orientations politique et sexuelle. Nous avons même le droit de changer de nom. Alors pourquoi ne pas avoir le droit de changer d’âge ? »

 

Le tribunal, quant à lui, a explique qu’« Emile Ratelband est libre de se sentir 20 ans plus jeune que son âge réel et d’agir en conséquence. Mais modifier sa date de naissance ferait disparaître 20 ans de dossiers des registres de l’état civil ».

 

En 2019, Emile soufflera donc, à son grand désespoir, sa 70ème bougie et non pas sa 50ème. 

néerlandais âge

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 05 Déc 2018