Deux nonnes italiennes reviennent enceintes de leur mission en Afrique

L’Église catholique vient d’ouvrir une enquête après avoir constaté que deux nonnes sont rentrées de leur mission en Afrique enceintes. Les deux religieuses, dont les noms n’ont pas été dévoilés ont été séparées et placées dans deux congrégations différentes, en attendant qu’elles décident de la suite de la vie qu’elles souhaitent mener.

> À lire aussi : Destinée à devenir nonne, elle quitte le couvent pour devenir actrice porno

Deux religieuses reviennent de leur mission enceintes

L’identité des deux nonnes n’a pas été révélée mais il s’agirait de deux religieuses d’origine africaine, qui vivaient en Italie. Les deux nonnes ont été envoyées en Afrique pour une mission humanitaire et sont revenues enceintes en Italie. L’une des deux religieuses, âgée de 34 ans, a été admise à l’hôpital pour des maux de ventre. Les médecins n’ont pas pris beaucoup de temps pour découvre et lui apprendre qu’elle était enceinte. Elle qui vivait dans un couvent à Militello, en Sicile, a été délocalisée pour Palerme. Le couvent indique qu’elle serait sur le point de choisir un nouveau mode de vie. Il est possible qu’elle choisisse de quitter les ordres pour éduquer son enfant. Le maire de Militello n’est pas très content de cette publicité et il a expliqué dans les médias italiens que son petit village était « choqué » par la nouvelle, qui « aurait dû être gardée secrète ».

> À lire aussi : Violée et enceinte, une fillette de 11 ans est forcée par ses parents d’épouser son violeur

Le viol des religieuses est un problème connu par les plus hautes autorités de l’Église

Quant à la deuxième nonne, il s’agit d’une mère supérieure, qui a des fonctions importantes dans autre un couvent. Il n’a pas été précisé comment elle a appris la nouvelle ni ce qu’il est advenu d’elle. Outre la violation du vœu de chasteté qu’elles ont prononcé, la grossesse des nonnes pose d’autres problèmes qui dépassent des problèmes de conscience. Souvent, ces grossesses ne sont pas le résultat de relations consenties. Il y a quelques mois, le pape François avait d’ailleurs brisé le silence en parlant du viol des religieuses : « Il faut se battre contre cela. Et concernant le service de nos sœurs religieuses… S’il vous plait, c’est un service, pas de la servitude », avait-il déclaré lors d’une conférence de presse dans son avion papal. Une source proche des deux nonnes dont il est question cette fois-ci, a indiqué que « le bien-être de leurs futurs enfants primait », ce qui les poussera très certainement à quitter les ordres.

> À lire aussi : À 29 ans, elle tombe enceinte alors qu’elle est toujours vierge !

Crédits : Shutterstock

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Nicolas F le 11 Nov 2019
0