Un ouvrier en colère démolit avec sa tractopelle 5 bungalows en construction

Daniel Neagu a causé environ 1 million d’euros de dommages, en démolissant des bungalows en cours de construction. Cet ouvrier s’est filmé en train de démolir des maisons à la tractopelle. Il défonce les façades, fait s’écrouler les toits, arrache les murs avec la pelle de son engin. Il aurait démoli 5 bungalows de ce clos résidentiel dont les habitations étaient destinés à des retraités. Regardez la vidéo de sa colère qui a mené à un acte destructeur.

 

Un ouvrier en veut à un entrepreneur qui ne veut plus le payer

Cet ouvrier roumain a complètement vrillé lorsqu’il a appris qu’il était viré du chantier par la société de construction qui avait fait appel à ses services. Il a installé une GoPro sur sa tête, il s’est pris en photo et il s’est filmé, alors qu’il démolissait des maisons encore en chantier, à Buntingford, dans le quartier Royal Gardens. Ces bungalows appartiennent à une société qui gère des maisons de retraite et qui allait proposer ces habitations à des personnes âgées. Selon l’estimation des experts qui ont lu leur rapport devant la cour d’Albans, le total des dégâts avoisinerait les 850 000 livres sterling.

 

Il se venge en démolissant les maisons avec une tractopelle

À l’origine de sa colère, il y avait un contentieux autour d’un véhicule de chantier et d’une facture de 16 000 livres retenue comme garantie. Il est donc retourné sur le chantier un samedi en fin d’après-midi et a démoli une partie des maisons dans lesquelles il travaillait il y a encore quelques jours. « P***** de m**** de société », crie-t-il pendant qu’il se défoule avec sa tractopelle. « Na na ni na ner », chante-t-il. Il croise même un couple de riverains et leur dit : « Bonjour, si vous voulez, vous pouvez appeler la police. Je l’ai fait parce que je n’ai pas eu mon argent. Je travaillais pour McCarthy et Fentons. C’est moi qui l’ai fait. J’ai fait travailler des gens pour moi. Eux ne m’ont pas payé. Alors j’ai décidé que si je devais avoir des problèmes, autant que ce soit pour une raison. Je ne vous en voudrai pas d’appeler la police. Ils vont vendre ces maisons 400 000 £ et ils ne peuvent pas payer mes 16 000 £. Je voulais leur donner une leçon ».

ouvrier démolit des maisons à la tractopelle

Crédits : PA, SWNS

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 10 Mar 2019