Une plantation sauvage de cannabis démantelée grâce à l’hélicoptère qui filme le Tour d’Espagne

 

 

Le Tour d’Espagne 2019 est décidément riche en séquences insolites. Après l’accident – très évitable – de la voiture du directeur sportif de l’équipe Euskadi-Murias lors de la reconnaissance du parcours de la première étape, la Vuelta 2019 a été marquée par un nouvel épisode invraisemblable. Dans les derniers kilomètres de la huitième étape reliant Valls à Igualada près de Barcelone, l’hélicoptère qui filme la course pour la télévision ibérique a fait une découverte pour le moins étonnante.

>>>À lire aussi : Au Tour d’Espagne, la voiture d’un directeur sportif s’encastre dans un mur (vidéo)

Une plantation sauvage de cannabis sur une terrasse filmée par l’hélicoptère

L’hélicoptère de la télévision espagnole survolait le ciel d’Igualada pour filmer le peloton étiré en file indienne à l’approche du sprint final. Mais les téléspectateurs assidus de la Vuelta ont pu apercevoir une plantation sauvage de cannabis sur la terrasse d’un immeuble du centre-ville d’Igualada.

Sur un plan aérien furtif, on distingue en effet quelques dizaines de pieds de cannabis, savamment disposés sur le toit du bâtiment. De quoi alerter la vigilance des Mossos d’Esquadra, l’équivalent de la Guardia Civil en Catalogne, alertés de la situation par des riverains devant leur poste.

>>>À lire aussi : En montrant ses fesses aux coureurs du Tour de France, il ne s’attendait sûrement pas à ça

Une descente de police dans les immeubles concernés

Les forces de police catalanes sont alors intervenues, deux jours après l’arrivée de l’étape, pour démanteler ces plantations et ce trafic illégal. Mais à leur arrivée, les appartements du dernier étage de ces immeubles étaient inoccupés. Les trafiquants ont ainsi pris la fuite, sans laisser de trace, abandonnant alors leurs plantations et business juteux sur le toit.

Les Mossos d’Esquadra ont donc pu mettre la main sur une plantation sauvage de 40 pieds de cannabis sans interpeller toutefois la moindre personne dans cette affaire rocambolesque. Selon les médias catalans, les forces policières auraient été averties de cette culture illégale par des habitants du quartier, mécontents d’apercevoir des pousses de cannabis près de leur domicile à la télévision.

>>>À lire aussi : Au lieu de planter de l’herbe, ces employés municipaux russes plantent… du cannabis

En savoir plus sur : -

Publié par Maxime le 04 Sep 2019
 
0