La Reine Elizabeth décédée suite à un arrêt cardiaque ? La folle rumeur qui affole la toile

Dans la nuit du samedi 30 novembre, la reine Elizabeth II aurait été victime d’un arrêt cardiaque, engendrant sa mort. Une annonce rapidement relayée par les réseaux sociaux mais qui s’avère être totalement fausse. En effet, il s’agit d’un triste canular suite à un réel malentendu. Découvrez le message qui a semé la panique dans la vidéo ci-dessous : 

>>> A lire aussi : Elizabeth II a t-elle eu une liaison caché ? La série The Crown sème le doute….

L’annonce de la mort de la reine Elizabeth II sur les réseaux sociaux

C’est donc le dimanche 1er décembre que l’annonce de la mort de la reine Elizabeth II a fait le tour de la toile. C’est à partir d’une conversation secrète sur l’application WhatsApp, que le malentendu est parti, à tel point que même un hashtag « Queen dead » est devenu viral sur les réseaux sociaux. Effectivement, la reine d’Angleterre serait morte dans la nuit du 30 novembre à cause d’un arrêt cardiaque. Or, cette annonce est totalement fausse puisque cela a été confirmé par Buckingham Palace, montrant une photo de la reine dans une voiture et en parfaite santé.

Le canular autour de la mort de la reine Elizabeth II

>>> A lire aussi : La Reine Elizabeth II a dû interrompre brutalement ses vacances à Balmoral

Une incompréhension de la part de la Marine Royale

Ce triste canular serait en réalité parti d’un malentendu. Le média anglais The News s’est entretenu avec la Marine Royale, qui serait à l’origine de cette incompréhension. « Le personnel de la Royal Navy s’était entraîné pour un rappel de l’opération London Bridge, [le nom de code utilisé pour le décès de la reine, ndlr]. On pense que quelqu’un a reçu le message de rappel de l’exercice en pensant qu’il ne s’agissait pas que d’un exercice, et l’a ensuite partagé » a expliqué le porte-parole.

« Nous pouvons confirmer qu’un exercice interne a eu lieu à la base aéronavale de Yeovilton, conformément aux plans d’urgence. Ces exercices sont effectués régulièrement. Bien que l’exercice ait été mené correctement, nous regrettons le malentendu que cela a pu causer » a-t-il ajouté, conscient de cette énorme bourde vis-à-vis de la reine Elizabeth II.

> Elizabeth II serait-elle sur le point d’abdiquer ?

En savoir plus sur : -

Publié par Leslie le 07 Déc 2019
0