Fiasco : Seuls des soldats de moins d’1m70 peuvent entrer dans les tanks belges fraichement rénovés

C’est une histoire belge qui fait le tour du monde. L’Armée belge vient de débuter son programme de rénovation de ses chars afin de renforcer la sécurité des véhicules blindés et de leur permettre de se conformer aux normes, alors que ceux-ci sont vieux de plus de 20 ans. 31 millions d’euros ont été alloués à cette rénovation. Les 44 tanks ont été envoyés en Suisse pour les moderniser… Sauf qu’au moment de les essayer, on s’est rendu compte que les militaires ne pouvaient plus rentrer dedans. Dorénavant, seuls les militaires de moins d’1m70 sont capables de les piloter. Regardez la vidéo pour voir le reportage consacré à cette histoire incroyable.

> À lire aussi : Des russes transforment une Bentley en tank ! (Vidéo)

La Défense a accordé un budget de 31 millions pour renforcer le blindage des tanks

Les 44 chars Pandur, achetés en 1996 par l’Armée belge ont été envoyés dans l’entreprise suisse Mowag pour leur faire subir un petit lifting. La Défense belge a débloqué un budget de 31 millions d’euros pour rafraichir ces vieux chars. Cette opération débutée il y a quatre ans a notamment pour but d’installer un système d’air conditionné et le renforcement du blindage. Pour améliorer les blindés, il a fallu tapisser l’intérieur de la cabine de pilotage et rehausser le sol. Résultat… la cabine est encore plus étroite et les précieux centimètres en moins font toute la différence.

> À lire aussi : Deux blindés militaires s’écrasent au sol lors d’un parachutage raté

Il faut mesurer moins d’1m70 pour piloter ces chars belges rénovés

Bien que depuis toujours les chars sont réservés aux plus petits soldats, ceux-ci sont devenus totalement ridicules. Quatre des premiers modèles refaits à neuf viennent d’arriver de Suisse et les premiers essais sont tous sauf concluants. C’est le ministre de la Défense, Philippe Goffin, qui a lui-même annoncé la nouvelle : « Les soldats qui devront rentrer dans ces véhi­cules devront avoir un gaba­rit un peu parti­cu­lier : pas plus d’un mètre septante. » Une aberration quand on sait que les Belges sont les Européens les plus grands, derrière les Néerlandais, avec une taille moyenne d’1,81 m pour les hommes. L’entreprise suisse va devoir rendre des comptes et l’ensemble de la flotte va être adaptée pour ne pas subir le même désagrément. Normalement, ces tanks devaient être envoyés au Mali en 2021 et ils ne seront donc pas disponibles avant 2022. Face à ce fiasco, la Défense a tout de même voulu rassurer les citoyens en expliquant qu’à ce stade seulement 1,7 million du budget avait été utilisé et qu’il s’agit de stades intermédiaires qui servent justement à vérifier la progression des rénovations.

> À lire aussi : Le Scarabée, ce tank qui se déplace en crabe et qui séduit l’armée de Terre

Crédits : RTBF

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Nicolas F le 28 Déc 2019
0