Totalement accro à son sextoy, elle souffre désormais de fortes douleurs au vagin

 

A force d’utiliser de manière intensive son sextoy, une australienne de 34 ans s’est fortement blessée le vagin. Face à ses douleurs pelviennes chroniques, la jeune femme a tenu à avertir les utilisatrices sur les dangers potentiels de ces accessoires.

>>> A lire aussi : Une publicité utilise des sextoys pour sensibiliser contre les armes

Une australienne totalement obsédée par son sextoy

Voilà donc une histoire pour le moins insolite d’une australienne de 34 ans. Pendant plusieurs mois de mariage sans rapports sexuels, Nadia Bokody a voulu tester les sextoys : « Ça faisait longtemps que je n’avais plus eu de rapports sexuels. Mais je n’étais pas encore prête à le faire avec quelqu’un d’autre. Alors, après quelques recherches sur Internet, j’ai décidé d’acheter un vibromasseur. »

Elle a donc jeté son dévolu sur le Rabbit, un vibromasseur en forme de lapin très réputé pour stimuler à la fois le vagin et le clitoris. Tellement efficace que l’australienne en est devenue rapidement accro : « J’en suis devenue obsédée grâce à la simplicité et la vitesse avec laquelle j’obtenais du plaisir après des mois d’une relation maritale sans sexe. C’était une délivrance et très enivrant de pouvoir vraiment prendre le contrôle de ma sexualité d’une telle manière, pour la première fois dans ma vie d’adulte. »

Le vibromasseur Rabbit

Rabbit : le sextoy qu’a utilisé intensivement cette australienne

>>> A lire aussi : Sextoys : quelle région de France est la plus branchée sur les jouets coquins ?

Des blessures au vagin à cause d’une utilisation intensive de son sextoy

En utilisant son sextoy au moins six fois par jour à puissance maximale, Nadia Bokody en a payé les frais. Après quelques semaines, des douleurs pelviennes sont apparues à tel point qu’elle ne pouvait plus correctement marcher. Le verdict tombe alors rapidement : « Le médecin a commencé à me poser des questions et c’est là que j’ai compris que mes douleurs venaient de mon utilisation prolongée de mon vibromasseur ! C’était à la fois embarrassant et hilarant », a-t-elle déclaré.

Un problème qu’elle a voulu exposer à toutes les utilisatrices de ces accessoires : « La chose la plus importante à garder en tête quand vous voulez commencer quelque chose de nouveau, est d’y aller doucement. J’y suis allée trop fort en utilisant le turbo dès le début, au lieu de me laisser aller. »

> Musée du vagin, festival du pénis… : 10 lieux dédiés au sexe pour développer votre culture sexuelle !

En savoir plus sur : - -

Publié par Leslie le 21 Juil 2019
 
0