Elle transporte un matelas pour dénoncer les viols sur les campus

En 2012, Emma Sulkowicz a été violée. Cette étudiante de l’université de Columbia a été particulièrement bouleversée par cette terrible épreuve.  Elle dénonce alors le crime à son université en espérant que son violeur sera condamné et expulsé de la fac. Malheureusement, cela ne s’est jamais fait…

Aux Etats-Unis, les viols sur les campus sont un véritable fléau. Relativement fréquents, ils n’aboutissent pas forcément à une condamnation, les écoles faisant tout leur possible pour étouffer les affaires. Ebruiter les affaires nuirait à leur réputation, c’est pourquoi, elles forcent parfois les victimes à garder le silence, même lorsqu’elles doivent partager des cours avec leurs bourreaux.

Pour protester contre la clémence dont l’université a fait preuve envers son agresseur, Emma a lancé le projet Mattress Performance of Carry That Weight. Il s’agit d’un projet pour le moins original puisque désormais, Emma transporte son matelas partout avec elle. Elle portera son matelas jusqu’à ce que son agresseur soit expulsé de l’université ou s’en aille de son propre chef.

Pour Emma, ce matelas a une grande valeur symbolique. Il représente à la fois le poids qu’elle doit porter sur ses épaules depuis le jour du drame et la lourdeur du manque de soutien des autorités.  Emma explique également que ce matelas est lié à l’endroit où le viol a été subi : Le viol peut se produire n’importe où mais j’ai été attaquée dans mon propre lit, sur le campus. Pour moi, ce lieu qui est normalement très intime et pur a été profané et c’est très pénible. »

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=l9hHZbuYVnU&w=610&h=350]

matelas viol

Source : 7sur 7

A DECOUVRIR : LES 10 INVENTIONS ANTI VOL LES PLUS INCROYABLES 

Publié par Leïla le 04 Sep 2014
0