Ces trucs cool des années 2000 dont on a trop honte aujourd’hui !


Aaah les années 2000, ces tendances mode qu’on essayait de suivre, ces musiques qu’on passait en boucle, ces danses endiablées. Vous vous rappelez sûrement de ce collier ras-de-cou noir en spirale, ou de ce groupe de musique phare de l’époque dont vous étiez éperdument amoureux(se). Seulement, aujourd’hui, quand on y repense, on a un peu (beaucoup) de mal à assumer. Et on préfère en rire (il y a de quoi !). Vos souvenirs sont flous ? Pas de panique, on est là pour vous rafraichir la mémoire. On vous a même concocté une vidéo (ci-dessus) pour vous rappeler les joies des années 2000. Retour sur ces trucs beaucoup trop cool de l’époque qui nous font trop honte aujourd’hui.

 

La Tecktonik

Oui, on est obligé de revenir sur cette danse qui a conquis beaucoup d’entre vous… Mais entre nous, une question subsiste encore : POURQUOI ? Pour rappel, la tecktonik était une « danse » qui consistait à faire bouger ses bras comme si on se coiffait (ou se décoiffait pour les plus fous). En plus, les « tecktonik killer », comme on les appelait, avaient un style bien à eux. Cheveux fixés en crête, t-shirt moulant et fluo avec le célèbre aigle, symbole de la tendance : bref, à l’époque, t’étais in si tu te sapais comme ça. Heureusement (pour vous comme pour nous), la tecktonik s’en est allée aussi vite qu’elle est arrivée.

 

Tokio Hotel

Comment ne pas parler des Tokio Hotel, le groupe préféré des LV1 Allemand ! Si on vous dit « Durch den Monsun » ? C’est bon, pas de besoin d’en dire plus. Le groupe Tokio Hotel est un groupe de pop rock composé de quatre Allemands : Bill et son frère jumeau Tom, Gustav et Georg. Et ces messieurs rendaient les jeunes filles dingues à l’époque. Oui, Bill, 12 ans, avec sa chevelure à la Simba, avait plus de groupies que toi à 30 ans.

 

Les mitaines roses fluo

Qui dit années 2000, dit aussi styles vestimentaires loufoques. Parce que des « fashion faux pas », il y en a eu à cette époque. Parmi ces fautes de goût, les mitaines en résille roses fluo ! Vous vous souvenez, celles que la chanteuse Avril Lavigne portait et que de nombreuses fans se sont empressées d’enfiler. Elles recouvraient soit tout l’avant bras, soit juste la main pour les plus « discrètes ». Bien sûr, les filles n’oubliaient pas le vernis rose pour parfaire le style.

 

Les sourcils hyper (beaucoup trop) fins

Si aujourd’hui, la mode est aux sourcils super structurés et fournis, ce n’était vraiment pas le cas dans les années 2000. Dans ce temps, tu étais une it girl si tes sourcils ressemblaient à des traits. Franchement, on se demande encore comment les esthéticiennes ont pu accepter de faire ce genre de « sourcils ». Parce qu’appelons un chat un chat, vos sourcils n’en étaient plus ! Et c’est bien dommage.

 

Les baggys

Aujourd’hui, le jean slim c’est la vie. Mais rappelez-vous qu’à un moment, on portait des baggys. Plus c’était large et plus ça pendait, mieux c’était. Pour les mecs (et les filles aussi d’ailleurs), c’était le swag de l’époque. Ils le portaient très bas… trop bas, et laissaient apparaître leur caleçon à carreaux. Cette mode était inspirée des Américains. Avant, ça faisait gangster. Maintenant, ça fait « je me suis peut-être un peu fait dans le froc ».

 

Les emos

Dans les années 2000, nombreux d’entre nous étions des ados. Des ados rebelles en quête d’identité, déprimés par la vie, agacés par les parents. Du coup, on a décidé d’être emo. On sait pas trop pourquoi, mais c’était cool. On voyait la vie en rose et noir. Les emos se faisaient des piercings un peu partout autour de la bouche. Ils se coiffaient avec une grande mèche de cheveux qui recouvrait la moitié de leur visage parce qu’ils voulaient être mystérieux. Mais faut avouer que c’était pas pratique en fait. On voyait que d’un seul côté comme ça. Enfin bref, ils ont fait leur crise d’ado quoi.

Publié par Marion Ristor le 16 Mai 2018