Un homme braque une étudiante pour un portable… mais ne s’attendait pas à ça ! (vidéo)

Au Brésil, un homme a braqué une jeune femme afin de dérober son téléphone portable. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu pour le braqueur en herbe.

 

La scène se passe dans une résidence déserte à Brasilia, la capitale du Brésil, en début d’après-midi.  Un homme, roulant dans une Renault, arrête sa voiture et va à la rencontre d’une jeune femme. Le suspect essaye de dérober un objet à la jeune femme et la contraint sous la présence d’une arme à feu ! La victime ne se laisse pas faire et tente de s’extirper du piège du braqueur.

L’étudiante se rebiffe et lance la contre-attaque

Mais la peur va changer de camp. Croyant que son arme était factice, Lorrena Braga, 23 ans, lance la riposte pour désarmer son adversaire. Maitrisant les arts martiaux, la victime profite d’un moment d’inattention pour mettre le braqueur en difficulté. La suite est surprenante.

 

Sur les images, on peut voir la jeune femme mettre des coups de pieds au suspect. Ce dernier, pris de panique et ne maitrisant plus la situation, décide de prendre la poudre d’escampette et part en courant…  Alors Lorrena décide de poursuivre son assaillant. Finalement, l’agresseur finit par prendre la fuite mais la caméra a tout filmé de l’événement.

 

Brésil

La caméra a tout pris

Interrogée après l’incident, la jeune femme raconte comment elle a vécu la tentative de vol. « Tout s’est passé si vite, et je ne pensais pas directement. Mais je ne voulais juste pas passer mon portable. » « Je lui ai dit que je n’allais pas le lui donner parce que c’était la deuxième fois que j’avais été volée, il a attrapé ma main et a commencé à me tirer les cheveux, il a pointé le pistolet sur moi et a dit qu’il allait me tirer dessus. »

 

Mais ce n’est que lorsqu’elle voit l’arme à feu que la femme de 23 ans commence à réagir, et cela, pour une seule raison «Ça ressemblait à un jouet en plastique et j’ai immédiatement pensé que ce pistolet était un jouet. » Elle révèle par la suite qu’elle a pris des cours de morganti jujitsu, raison pour laquelle elle a pu se défendre face à son agresseur. 

 

Le chef de la police recommande la prudence

Le chef de la police militaire, Michello Beuno, a donné son avis sur le comportement de Lorrena Braga pendant l’agression. « Cette jeune femme a été chanceuse à cette occasion, mais elle aurait pu perdre la vie, nous ne conseillons pas aux gens de réagir de cette manière car les risques sont énormes. »

 

En ce qui concerne le suspect principal, plusieurs rapports de police font état d’une voiture blanche essayant de voler les passants. Les autorités sont toujours à sa recherche.

En savoir plus sur : - - - -

Publié par La Rédaction le 24 Juil 2018