Un joggeur fait son footing au bord du cratère d’un volcan en activité

Publié par Nicolas F le 09 Juin 2019

Piotr Babis est un joggeur aventureux. Il a donné des frissons dans le dos à tous ceux qui ont vu sa petite course au bord d’un cratère en activité. Ce touriste a fait un petit footing au bord du cratère d’un volcan indonésien. Regardez la vidéo de cette course qui défie la mort.

> À lire aussi : Le cratère d’un volcan envahi par la brume (vidéo)

Il se filme en train de courir au bord d’un volcan indonésien

Équipé d’une GoPro, Piotr Babis, originaire de Tasmanie, s’est filmé en train de faire un jogging au petit matin, alors qu’il était en voyage en Indonésie. En se levant, il a eu l’idée de défier la mort, en profitant de la présence d’un volcan pour se donner quelques frayeurs. Dans sa vidéo, on l’entend essoufflé, alors qu’il court à toute allure autour du cratère. La plupart des touristes montent au sommet du Bromo pour admirer la splendide vue sur le massif du Tengger. Piotr a préféré profiter de ce cadre exceptionnel pour jouer à se faire peur.

> À lire aussi : Les incroyables images d’une éruption volcanique en Indonésie (vidéo)

Le cratère du Bromo est profond de 200 mètres

Le Bromo, situé à l’est de l’île de Java est un volcan en activité, qui culmine à 2 329 mètres d’altitude. C’est la hauteur depuis laquelle Piotr aurait pu dégringoler… Par contre, s’il était tombé de l’autre côté, il aurait fait une chute de 200 mètres, puisqu’il s’agit de la profondeur du cratère. Mieux qu’une piste de course, le diamètre du cratère fait 800 mètres. Ce majestueux volcan est vénéré par la population locale, qui y organise chaque année un festival durant lequel les croyants jettent des offrandes dans le cratère fumant. Fleurs, fruits, légumes, bétails de toute espèce sont jetés vivants dans le cratère, lors de la fête de Yadnya Kasada. Le volcan est accessible au public depuis 1919, en suivant une promenade de 45 minutes.

> À lire aussi : Ce volcan qui menace la terre pourrait tuer la population mondiale en 74 jours…

Crédits : Storyful

En savoir plus sur : - - - - - -

 
0