Une love room à la gloire d’Hitler provoque l’indignation !

Tout le monde sait que lorsqu’il s’agit de fantasmes, tous les goûts sont dans la nature. Mais là…quand même ! Entre malaise et indignation, on a un peu de mal à se faire à l’idée qu’une love room soit décorée avec des portraits à la gloire d’Hitler.

 

Une love room aux couleurs du communisme et à la gloire d’Hitler

On peut trouver cette love room dans la Villa Love Hôtel, située à Nonthaburi en Thaïlande. Les Love hôtels sont monnaie courante dans le pays et notamment à Bangkok. Et si la plupart d’entre eux sont d’ordinaire assez vétustes, la Villa Love Hôtel, elle, semble plutôt moderne. Située à 1h30 de la capitale thaïlandaise, elle propose  40 love room refaites à neuf et, est ouverte depuis 2 ans. Alors, on ne connaît pas le thème des autres chambres, mais rien qu’à voir celui-ci, on ne préfère pas savoir.

 

Lit king-size au-dessus duquel trône des portraits à la gloire de l’Hitler. Une croix gammée qui surplombe une télévision diffusant en continu du porno japonais. Et les emblèmes du communisme comme le marteau et la faucille, ou l’éclairage en noir et rouge. En gros un mélange des genres tout à fait perturbant. Et pour ceux qui choisissent le dépaysement, on est très loin de la salle japonaise au tatami !

 

love-room-Hitler-Thaïlande-hôtel

Une love room à la gloire d’ Hitler suscite l’indignation de pas mal d’internautes

 

Une love room qui suscite l’indignation

Cette love room à la gloire d’ Hitler suscite d’ailleurs l’indignation de pas mal d’internautes. Parmi eux, Efraim Zuroff, le chef du centre Simon Wiesenthal. Une ONG qui tire son nom de Simon Wiesenthal, ancien architecte autrichien qui perd de nombreux membres de sa famille dans la Shoah, et mène ensuite un combat acharné pour traquer les nazis qui s’étaient enfuis. Efraim Zuroff, déclare « c’est ignoble, c’est absolument écœurant Cela montre l’absence totale de connaissances et d’éducation au sujet d’Hitler, du mal qu’il a fait et des crimes atroces qu’il a commis durant la Seconde Guerre mondiale ».

 

Devant la violence des critiques, le directeur se défend et estime « qu’il ne faut rien y voir de choquant ou d’ostentatoire » puisqu’il s’agirait juste d’un choix du designer. Quant à la réceptionniste, cette dernière explique « ce n’est qu’une salle à thème, elle n’a pas d’inspiration particulière. Le concepteur change régulièrement la décoration pour la garder fraîche ». Elle ajoute par ailleurs que cette love room à la gloire d’Hitler est l’une des plus populaire de l’hôtel puisque c’est la plus demandée.

En savoir plus sur : - - - - - -

Publié par Claire le 13 Oct 2018
0