« Jouer avec la vie » : la campagne du jeu Les Sims en pleine crise du coronavirus fait débat ! (Vidéo)

Il est évident que pour l’industrie du jeu vidéo le coronavirus est une aubaine. Plus de gens chez eux, plus de joueurs. Toutefois, gérer la communication n’est pas évident en temps de crise. Les Sims, le jeu simulateur de vie, a d’ailleurs fait une campagne qui n’a pas plus, basée sur le slogan « Jouer avec la vie ». Découvrez cette campagne dans la vidéo ci-dessous :

A lire aussi : Mario Kart Tour : cette nouvelle va ravir les fans du jeu de course sur smartphone !

Parmi les secteurs les plus épargnés par la crise économique produite par la pandémie du coronavirus, les jeux vidéo sont plutôt gagnants. Le confinement oblige à rester chez soi et donc cette distraction en ligne fonctionne bien. Le jeu Les Sims y a vu une façon de promouvoir son produit. Toutefois, la campagne a été des plus maladroites.

Les Sims : « Jouer avec la vie », un message qui passe mal

Le jeu de EA, Electronic Arts, les Sims tente de revenir en force. Depuis plusieurs années, la communication des Sims se base autour du slogan « Jouer avec la vie » . En effet, elle reprend la thématique du jeu qui depuis 20 ans simule une vie virtuelle. Toutefois, cette fois-ci, ce n’est pas bien passé. L’équipe en charge de la communication a relancé la campagne de publicité en propulsant le hashtag #Joueraveclavie, pour promouvoir le jeu pendant le confinement. Dans un tel contexte, le sens laisse perplexe. On dirait une incitation à jouer avec les règles et donc avec sa vie.

Les internautes ont réagi très vivement. On pouvait lire sur Twitter : « Je suis vraiment pas sur que c’était le bon moment pour sponsoriser le hashtag #Jouez avec la vie » ou encore « Faut boycotter les Sims, ils ont honte de rien…« . La société a tout de même trouvé du soutien auprès des fins connaisseurs : « Pauvre EA avec son hashtag #jouez avec la vie actuellement… Pour ceux qui ne savent pas c’est l’une des phrases cultes des Sims depuis déjà 10 ans. Genre c’est pas non plus de leur faute s’il se passe ça dans le monde actuellement. Renseignez-vous un peu quand même ». La campagne s’est alors retirée progressivement des réseaux sociaux.

En savoir plus sur : - -

Publié par Romane le 21 Mar 2020
0