Des moines bouddhistes remportent un tournoi d’e-sport

Cette histoire fera la part belle aux préjugés. Non les amateurs de jeux vidéo, qui peuvent passer des heures à regarder Twitch ou à manipuler leur console, ne sont pas tous des ados qui vivent reclus dans leur chambre mal aérée. Certains champions portent un kesa orange et ont le crâne rasé. Une équipe de jeunes moines bouddhistes vient de remporter un tournoi d’e-sport, des jeux électroniques. Regardez la vidéo pour les voir jouer lors de ce tournoi.

> À lire aussi : Ce moine bouddhiste est AUSSI un DJ techno !

Des jeunes moines bouddhistes demandent l’autorisation pour participer à un tournoi d’e-sport

Des jeunes moines bouddhistes étudiants du monastère de Balee Sathit Suksa, dans le nord-est de la Thaïlande a participé à un tournoi de jeux vidéo organisé par le campus Nong Khai de l’université de Khon Kaen. Mieux encore, les jeunes moines ont remporté le tournoi. Ils étaient pourtant perçus comme les outsiders de la compétition. « Nos débutants voulaient participer à cette compétition », explique Kokkiad Chaisamchareonlap, directeur et coordinateur académique du monastère. « Alors, on leur a donné la chance de participer. Mais on ne s’attendait pas à ce qu’ils gagnent ».

> À lire aussi : Un moine bouddhiste cachait 4 millions de pilules de méthamphétamine dans un monastère

À la surprise générale, les moines remportent le tournoi de jeux vidéo

Durant leur apprentissage au monastère, un cours d’informatique leur est dispensé. Ils ont alors eu l’occasion de toucher aux nouvelles technologies et rapidement, ils se sont mis à jouer à des jeux. Durant leur temps libre, ils ont installé l’application Speed Drifters et sont devenus accros. Ces jeunes moines passent plus des deux-tiers de la journée à prier et à étudier les textes religieux. Le reste du temps, ils dorment ou ils jouent à des jeux. Face aux critiques qu’a pu entendre le directeur de la section académique du monastère concernant la participation d’apprentis religieux à un tournoi de jeux vidéo, celui-ci se défend : « Les débutants sont encore des enfants, comme n’importe quelle personne de leur âge, ils doivent encore grandir, se développer et découvrir leurs centres d’intérêts. On souhaite leur donner l’opportunité de les découvrir. Certains n’avaient pas accès à cela, venant de familles très pauvres ou de foyers en difficulté. »

> À lire aussi : Jeux vidéo : des chercheurs ont trouvé un traitement contre l’addiction !

Crédits : Facbook/nkc.academic

En savoir plus sur : - - -

Publié par Nicolas F le 08 Sep 2019
0