Le saviez-vous ? D’où vient le mot boycotter ?

Boycotter. Voici un mot qui, doucement mais sûrement, s’est imposé dans notre langage du quotidien. Et pourtant, savez-vous d’où vient cette expression ? Elle risque de vous surprendre !

Boycott était boycotté

Il s’appelait Charles Cunningham Boycott et était irlandais. Charles était un militaire à la retraite qui travaillait pour le compte de John Crichton, un riche propriétaire terrien. Nous sommes alors au cœur du XIXème siècle.

 

Au beau milieu du siècle, quelques fermiers locataires des terres gérées par Boycott se réunirent à la Irish National Land League. Et pour cause : ils s’étaient rendus compte que les loyers de leurs terrains, trop chers, étaient inéquitables.

 

Charles Boycott, en réponse à cette révolte, décida de baisser les loyers de 10%. Mais ce n’était pas suffisant, les fermiers exigeaient un rabais de 25%. Et ils décidèrent alors de ne plus rien payer et de saccager les récoltes. Et ce, malgré les ordres d’expulsions que Charles Boycott leur avait fait envoyer.

 

Les fermiers boycottent Boycott

C’est ainsi, qu’unis, les fermiers décidèrent d’éviter tout ce qui touchait de près ou de loin à Charles Boycott.

 

Tant et si bien que ce fameux Monsieur Boycott a dû fuir ses terres et son travail pour aller se réfugier à Dublin. Et cela ne mettra pas fin aux pressions, bien au contraire. Il finira ses jours totalement ruiné.

 

C’est ainsi qu’est né le mot boycott. Le mot apparu en 1888 dans le dictionnaire anglais d’Oxford. Il faudra attendre le XXème siècle pour que le mot apparaisse en français. Il désigne aujourd’hui, selon le Larousse, le fait de « cesser volontairement toute relation avec un pays, quelqu’un, une entreprise, dans le but d’exercer sur eux une pression ou des représailles« .

boycotter origine expression

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 01 Jan 2019
 
0