Un couple utilise les mêmes appareils ménagers depuis plus de 60 ans, aujourd’hui, il s’en sépare…

Des appareils qui datent des années 50’

Les appareils ménagers de ce couple sont comme qui dirait ‘vintage’. Et ils pourraient tout à fait trouver leur place dans un musée. C’est d’ailleurs ce qu’espèrent Sydney et Rachel Saunders, le couple à qui appartient tout cet électroménager. Aujourd’hui, ils liquident leurs vieux appareils et les troquent contre des neufs. Il faut dire que certains de ces produits datent de leur mariage, qui fut célébré en 1956. Soit il y a plus de 60 ans ! Parmi les appareils électroménagers qu’ils souhaitent débarrasser se trouve un lave-linge, qui leur a été donné pour leur mariage. Celui-ci avait alors coûté 60£ à l’époque, soit approximativement 67€. Dans le lot se trouve également une cuisinière Belling, achetée pour 19£ (environ 21€) en 1956. Ainsi qu’un sèche-linge Burco qui leur a coûté 52£ (environ 58€) en 1963.

 

Les produits étaient plus solides avant

Et c’est une chaudière qui vient clore cette belle collection d’électroménager ancien. Celle-ci leur avait coûté 15£ (soit presque 17€) et ils l’avaient acheté en 1959. Notons bien sûr que si ces tarifs semblent peu élevés, c’est que le coût de la vie n’était pas le même autrefois. Sydney, un comptable à la retraite de 83 ans qui vit à Exeter, a déclaré : « À cette époque, les choses étaient plus durables et plus solides ». Quant à Rachel, aide soignante de 81 ans à la retraite, elle ne veut pas que ses appareils finissent à la décharge. Le couple voudrait qu’un musée les récupère afin que les jeunes puissent voir l’évolution des produits qu’ils ont toujours eu l’habitude d’utiliser. Mais qui, à l’époque, étaient surtout considérés comme une petite révolution. D’autant qu’ils étaient réellement plus solides que maintenant.

 

Merci à l’obsolescence programmée

Et dès que l’électroménager tombe en panne, on est bon pour un racheter un neuf. Ou le faire réparer (pour quasi le même prix qu’un neuf). Il est vrai que j’ai un four micro-ondes qui a 28 ans et qui fonctionne bien mieux que celui de mes parents qui n’a que 5 ans… Alors c’est sûr que les produits d’aujourd’hui ont plus de fonctionnalités et sont clairement plus design, sauf que c’est de la merde ! Bien que la plupart des appareils de Sydney et Rachel fonctionnent encore aujourd’hui, ils ont néanmoins préféré les mettre hors d’usage. Rachel trouve intéressant de faire découvrir ce genre de produits datant des années 50 pour la simple et bonne raison qu’on n’en fabrique plus des comme ça de nos jours. Espérons qu’un musée entende leur appel 😉

Crédit photos / photo à la une : David Hedges SWNS.com

Publié par Charlene le 25 Nov 2017