Ces choses que vous avez aimées en 2010, mais que vous avez totalement délaissées en une décennie

Chaque décennie est marquée par des modes qui partent, pour faire place à de nouvelles tendances ancrées dans notre génération. On a donc voulu faire une petite rétrospective de ces technologies qu’on a adulées en 2010, mais qui ont, petit à petit, disparu au cours de la décennie.

À lire aussi : 21 événements qui ont marqué cette décennie des années 2010 

2010 : la décennie où Facebook a terrassé Skyblog

Lancé le 17 décembre 2002 par la radio Skyrock, Skyblog est très vite devenu le réseau social français par excellence. C’était un petit peu le Facebook des années 2000. On y racontait notre vie, on partageait nos favoris, que ce soit musicaux ou vestimentaires. On attendait qu’une chose, c’était que nos posts aient un maximum de commentaires du style « t tr0 b0w jt4im f0rt mon keur <333« . Notre Skyblog était clairement un gros dossier ambulant dont a tous un peu honte aujourd’hui. Mais on adorait ça, puisqu’on pouvait échanger avec nos amis et se faire une petite communauté là-dessus.

Sauf qu’est arrivé le géant Facebook, qui a littéralement terrassé notre petite création française Skyblog. Peu à peu, le site internet a commencé à devenir désert, puisque tout le monde s’est rué sur le réseau social américain. Avec un concept assez similaire, le site de Skyrock a été lâché par ses utilisateurs, alors qu’il venait tout juste de dépasser la barre des 10 millions de blogs en 2007. Ce qui faisait sa force, était aussi son plus gros défaut. En effet, Skyblog s’adressait principalement aux adolescents, alors que Facebook est un réseau social disponible pour toutes les générations. C’est sans doute pour cette raison que nous avons tous laissé tomber notre petit blog.

À lire aussi : Comment supprimer son compte Facebook ?

2010 : la décennie où les téléphones ont évolué

S’il y a bien une technologie qui a énormément changé et évolué en dix années, c’est bien évidemment celle des téléphones. En effet, durant cette décennie nous avons par exemple dit adieu aux cabines téléphoniques. La raison est simple : les portables sont devenus omniprésents dans notre quotidien. Plus besoin d’aller dans une cabine pour demander de l’aide à nos proches. D’ailleurs, les seules qui continuent de fonctionner sont placées aux endroits où le réseau téléphonique ne passe pas, c’est pour dire ! Aussi, les téléphones fixes se font de plus en plus rares. En 2010, peu de foyers utilisaient leur téléphone fixe, préférant leurs portables. Pour être plus précis, l’Arcep –l’autorité de régulation des télécoms– a constaté que les lignes fixent ont baissé de 15 à 20%. Vous l’avez remarqué, les téléphones portables sont les rois de cette décennie… Sauf un : le BlackBerry.

Cette marque était un petit bijou de technologie pour toute une génération. Sa force était la messagerie instantanée BlackBerry Messenger, appelée BBM pour les intimes. On avait aussi la possibilité d’attribuer une couleur à chaque personne de nos contacts, pour savoir directement qui nous avait écrit. C’était la belle époque, jusqu’à ce qu’on délaisse cette marque. Pour vous faire une idée, seulement 207 900 BlackBerry ont été vendues fin 2016.

À lire aussi : Méfiez-vous : votre télévision intelligente donnerait accès aux pirates informatiques à votre domicile

2010 : la décennie où Netflix a tout gagné

La nouvelle génération est baignée dans les services de streaming SVOD. Le roi en la matière, c’est bien évidemment Netflix. Sauf qu’avant son arrivée en France, les vidéo-clubs régnaient en masse ! C’était un petit peu le paradis pour les fans de cinéma et de séries. Nous allions là-bas pour louer LA cassette VHS qui allait rythmer notre soirée. Un véritable carton dans les années 2000. Les années avançants, et la nouvelle décennie arrivant, les vidéo-clubs ont perdu de leur intensité.

En 2010, le streaming était à son apogée, et le téléchargement illégal était à la mode. Mais ce qui a été le coup de grâce pour ce petit commerce, c’est l’arrivée de Netflix dans l’hexagone. Plus besoin de se déplacer ou de sortir chez soi pour regarder un film ou une série. Avec ce service SVOD, tout est à portée de main ! Par conséquent, les vidéo-clubs ont dû fermer leur porte à tout jamais.

À lire aussi : Streaming : Top 22 des meilleurs sites de streaming gratuits pour séries et films 

2020 : la télévision sur le point de s’éteindre ?

Qu’est-ce qui pourrait disparaître en 2020 ? C’est la question que nous nous sommes posée. Après avoir murement réfléchi à la question, nous sommes venu à cette conclusion : et si la télévision se faisait éclipser dans cette nouvelle décennie de 2020 ? Une prédiction qui pourrait être envisageable, et ce avec l’ampleur que prend YouTube chez la toute nouvelle génération.

En effet, beaucoup de jeunes ont délaissé la télévision pour la plateforme, pour les mêmes raisons que Netflix et les vidéo-clubs. Sur YouTube, pas besoin de zapper sur mille chaînes pour trouver le programme qui va nous convenir. Ici, nous avons juste à nous abonner sur les chaînes qui nous proposent un contenu intéressant pour nous. La télévision a très vite remarqué qu’elle a été mise de côté par la plateforme, c’est pour cette raison qu’elle a par exemple décidé de mettre ses replays sur YouTube. D’ailleurs, nombreuses sont les personnes qui critiquent de grandes chaînes YouTube ressemblants « trop à la télévision« , c’est pour dire à quel point la nouvelle génération n’aime plus tellement les programmes TV.

Il est vrai que ce sont plus nos parents, ou nos grands-parents qui continuent à regarder la télévision. La principale cible des chaînes comme TF1 ou M6 sont les plus de 40 ans. Ce sont ces tranches d’âge qui font l’audience des programmes. Une baisse d’audience significative a d’ailleurs été remarquée durant toute cette décennie. Les chaînes font donc tout leur possible pour attirer la jeune génération à regarder leurs contenus, en mettant en avant des personnalités « jeunes public », comme Kev Adams par exemple, présent dans le jury de Mask Singer. On peut aussi noter cette petite guerre entre les YouTubeurs et la télévision. Les stars du petit écran voient d’un mauvais oeil les créateurs de contenus gagner de l’argent avec des « vidéos faciles » selon eux.

À lire aussi : Comment supprimer son compte Gmail ? Voici les étapes 

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Alexis le 01 Jan 2020
0