Habiter dans une Tiny House, ça vous tente ? On vous fait visiter

Vous connaissez les tiny houses ? En français, cela veut dire petite maison. Généralement, ces maisons font entre 10 et 40m² et sont mobiles ou non. À mi-chemin entre la maison, le mobile-home et le camping car, la tiny house risque bien de vous séduire.

 

La tiny house : la petite maison qui a tout d’une grande !

En effet, la tiny house est une maison petite en apparence mais qui doit regrouper tout ce dont vous avez besoin. Elle répond finalement aux mêmes besoins qu’une maison puisqu’elle est composée d’un toit, de murs, d’un système de chauffage, de murs, un espace de vie comme un salon, un espace pour cuisiner, un espace de couchage, un espace sanitaire et quelques espaces de rangement. Mais seulement « quelques ». Et c’est là que la cette petite maisonnette fait toute la différence.

 

Et pour cause, vu sa taille, la tiny house ne va pas vous permettre de stocker des milliers de choses. C’est aussi une façon de se tourner vers un mode de vie plus minimaliste, moins consumériste et de chercher à privilégier les expériences au détriments de la possession.

 

Sachez que la tiny house peut ne pas être un logement occasionnel. Vous vous dites certainement que ça doit être sympa pour les vacances ? Mais bien des gens choisissent d’y vivre à l’année. Et pour cause, ces petites maisons offrent tout le confort des grandes.

 

Les avantages de la tiny house ?

Pourquoi vous enfermer dans si petit quand on peut avoir plus grand ? Pour plein de raisons ma bonne dame. Tout d’abord, sachez que les tiny houses vont vous aider à consommer moins et donc à moins polluer. La tiny house protège la planète, du moins, elle aide ! Un espace plus petit signifie donc un habitat moins énergivore. Ce qui constitue un avantage aussi bien écologique qu’économique. Les tiny houses sont souvent conçues en bois et avec des matériaux locaux qui permettent une excellente isolation !

 

Vous pouvez aussi améliorer votre petite maison pour la rendre totalement autonome (panneaux solaires, récupération d’eau de pluie etc…). Et là, ça peut quand même devenir très très canon.

 

La tiny house, un habitat de globe trotter ?

Et bien pas forcément, comme on vous le disait, toutes les tiny houses ne sont pas mobiles. Toutefois, il est possible d’avoir une tiny house entièrement mobile mobile transportable grâce à sa remorque à double essieux. N’oubliez quand même pas que vous devez avoir un véhicule adapté pour la transporter. Et ce n’est pas en Twingo que ça se fera si vous voyez ce que je veux dire !

 

Il existe également des versions « transportables » qui peuvent être déplacées occasionnellement (en fonction des saisons par exemple, mais pas toutes les semaines quoi !) mais qui nécessitent d’avoir recours à un transporteur professionnel.

 

Et enfin vous avez les tiny houses fixes qui sont bâties sur des fondations comme de vraies maisons. Et là, pas de possibilité de déplacer la petite maison donc !

 

Le prix d’une tiny house ?

Là encore, c’est tout bénéf… Rien à voir avec le prix d’une habitation classique, comptez entre 20 000 et 50 000 euros pour avoir une tiny house. Côté frais annexes, si votre tiny house est votre résidence principale en France, vous paierez annuellement une taxe sur les habitations mobiles mais pour l’instant, les tiny houses ne sont pas assujetties à la taxe d’habitation et à la taxe foncière. Notez toutefois que cette taxe sur les habitations mobiles pourrait bien disparaître fin 2019.

 

La tiny house et la loi ?

Vous l’aurez compris, la tiny house n’est pas considérée comme une maison classique. Si elle est installée sur votre terrain pas plus de 3 mois, vous n’avez besoin d’autorisations. Au-delà de 3 mois, vous devez faire une déclaration préalable de travaux en mairie si et seulement si la tiny house fait moins de 20m². Au-delà de cette superficie, vous devez demander un permis de construire.

 

C’est assez simple finalement non ? Alors pourquoi ne pas se débarrasser du superflu et se laisser tenter par une tiny house ? Si vous n’êtes pas encore tout à fait convaincus, on vous laisse avec quelques photos qui donnent envie !

 

©deavita sur pinterest

 

©designhierdemain

 

©du côté de chez vous

 

 

 

>>À lire aussi : découvrez Suki, un chat Bangal globe-trotter pas comme les autres !

Publié par Elsa le 05 Déc 2018