Villas de rêve, voitures de sport, vêtements de luxe, la vie surréaliste de « Billionaire » , 24 ans conseiller en paris sportifs

La vie de rêve. À bientôt 25 ans, Laurent Goncalves expose quotidiennement des photos de son luxueux train de vie devant ses 2,3 millions d’abonnés sur Instagram. Voitures de sport dernier cri, villas majestueuses, vêtements de marques, l’influenceur qui se fait appeler « Billionaire » (Milliardaire, en français) se plaît à montrer l’étendue de sa richesse et sa réussite sur les réseaux sociaux. Le jeune homme, en partenariat avec TF1, marié à la starlette de télé-réalité Jazz et père de deux jeunes enfants Chelsea et Cayden, publie chaque jour les aventures de la « JLC family » (les initiales des membres de la famille), entre deux publicités pour ses activités professionnelles sur le net. En quelques années, Billionaire a su bâtir un véritable empire sur le marché pourtant très réglementé des paris sportifs.

>>>À lire aussi : Des fiançailles pour leurs nouveaux-nés, l’idée très étrange de ces deux vedettes de la télé-réalité

Billionaire, la richesse et la réussite éclair d’un « conseiller sportif »

Depuis l’ouverture à la concurrence des paris sportifs en 2010, le marché gagne en importance et progresse année après année. La multiplication des sites spécialisés (Winamax, BetClic, Unibet, ParionsSport, Bwin,…) et des offres poussent le grand public à s’intéresser à ce milieu lucratif. Pour conseiller les parieurs, néophytes pour certains, des internautes jouent les spécialistes et proposent leur aide pour dénicher les côtes les plus intéressantes et faire ainsi gagner plus d’argent aux joueurs.

Voici donc comment fonctionne le système de Laurent « Billionaire » Goncalves. Sur son site Billionaire Pronos, il indique chaque jour les matchs de football, tennis, basket sur lesquels il est selon lui, judicieux de miser. Pour accéder à ces conseils, les clients du site doivent s’acquitter d’un forfait entre 29 et 69 euros. Avec plus de 2 millions d’abonnés revendiqués, Billionaire jouit ainsi d’un niveau de vie très confortable, en plus de l’argent gagné par les paris sportifs.

>>>À lire aussi : Les 25 photos les plus bling bling d’Instagram ou quand l’argent rend ridicule

Les paris sportifs, un vrai moyen de gagner de l’argent rapidement ?

Sur son site internet, Billionaire, soutenu par plusieurs rappeurs, candidats de télé-réalité ou footballeurs comme Karim Benzema notamment, se montre clair. « Billionaire Pronos s’adresse à tout le monde, hommes et femmes de plus de 18 ans, que vous débutiez ou que vous soyez parieur expert, nous vous expliquons pas à pas comment débuter sans risque grâce à nos offres et en suivant nos conseils afin que vous puissiez gagner de l’argent. » En suivant les conseils de ce jeune pronostiqueur (qui ne semble pas véritablement spécialiste en témoigne sa prononciation hasardeuse du terme « CAN » (Coupe d’Afrique des Nations) moquée par des internautes sur Twitter), les « clients VIP » pourraient ainsi gagner de l’argent dans leurs paris.

Le constat n’est pas si simple. Le ratio de paris exacts du pronostiqueur n’est pas si impressionnant et infaillible qu’il n’y paraît. Billionaire affiche ses diverses liasses de billets sans vergogne sur les réseaux sociaux mais le joueur dispose d’un matelas financier colossal et peut ainsi miser plus gros. En misant 1000 euros sur une cote à 1,6 par exemple, il peut ainsi gagner 600 euros de gains sur un seul pari. Mais rares sont les joueurs lambdas capables de pouvoir poser 1000 euros sur un match sans trembler.

>>>À lire aussi : Amazon propose un mini yacht pour se la jouer bling bling cet été

Ces activités sont elles légales ?

Fondateur du site Billionaire Pronos, Laurent Goncalves sort-il du cadre de la légalité avec ses conseils en paris sportifs ? « Les pronostics et conseils ne sont assortis d’aucune garantie d’exactitude, de résultat ou de fiabilité relativement à l’issue effective de ces rencontres sportives » précise le site dans les conditions générales d’utilisation. « La Société ne saurait être tenue pour responsable en cas d’inadéquation entre un pronostic ou un conseil publié sur la Plateforme et le résultat effectif d’une rencontre sportive. »

Installé à Dubaï avec sa femme Jazz, vedette de télé-réalité, Laurent Goncalves a basé sa société à Malte. L’ARJEL, l’autorité de régulation des jeux en ligne, ne peut donc pas intervenir pleinement sur les cas de ces sites de pronostiqueurs. Si elle se dit « inquiète » par la prolifération de ces conseillers sur la toile qui flirtent avec l’escroquerie et la tromperie selon les textes de lois, elle a demandé aux sites officiels de paris de retirer leurs affiliations avec ces conseillers. Pas de quoi inquiéter pour autant Billionaire et ses Rolex dans l’immédiat.

>>>À lire aussi : Ce joueur de poker pro a un compte Instagram assez spécial

Publié par Maxime le 04 Oct 2020
0