Battue par son compagnon pour chaque ‘like’ qu’elle recevait après avoir posté une photo d’elle sur Facebook…

Un coup pour chaque ‘like’ reçu

Facebook vient d’être le théâtre de violences conjugales aux États-Unis. En effet, Pedro Heriberto Galeano, 32 ans, a séquestré et battu sa petite-amie, Adolfina Camelli Ortigoza, 21 ans. Ce malade en a fait un jeu macabre et a décidé de la frapper pour chaque ‘like’ qu’elle recevait après avoir posté une photo d’elle sur Facebook. Tout a débuté sur une violente dispute et une crise de jalousie survenue au début du mois de novembre. Il ne supportait pas qu’elle poste des photos d’elle sur le réseau social et lui a fait savoir à sa manière. Tout d’abord, en la forçant à lui révéler ses identifiants. La jeune femme n’a pas pu le raisonner et n’a rien pu faire pour s’échapper…

adolfina

pedro

Plusieurs semaines de cauchemar

C’est donc Pedro qui a repris les commandes du compte d’Adolfina et qui postait des photos d’elle… Adolfina a été séquestrée et violentée durant plusieurs semaines avant que le père de Pedro ne comprenne ce qui se tramait. Il a contacté la police et Pedro n’a d’ailleurs pas chercher à nier ses actes. Quant à la jeune femme, elle fut transportée en urgence à l’hôpital. Elle souffre de plusieurs fractures au niveau du nez, son corps et son visage sont détruits. Adolfina devra subir des opérations de reconstruction faciale et confie aujourd’hui ne même plus se reconnaître dans un miroir. Pedro encourt la peine maximale, soit 30 ans de prison, pour sa barbarie.

adolfina facebook

Crédit photo à la une : ©Matt Roper

Publié par Charlene le 04 Déc 2017
0