Virginité : quand être vierge à plus de 20 ans devient une honte en société

Il y a des sujets tabous, qu’on préfère enfermer dans un placard. On parle beaucoup de la sexualité en été, au printemps ou en hiver, on parle des bienfaits du sexe et de ses dangers… Mais on oublie certainement une « minorité » , dont la honte grandit parfois chaque jour. La loi fixe à 15 ans la « majorité sexuelle » . À partir de cet âge, certains critiqueront les personnes qui n’ont pas encore eu de rapport sexuel.

>> À lire aussi : Polyamour : quand aimer plusieurs personnes dérange !

Ne pas confondre majorité sexuelle et liberté sexuelle !

Quand on parle de majorité sexuelle, on se dit généralement que c’est l’âge auquel il serait normal de faire l’amour pour la première fois. Alors, est-ce que 15 ans est « l’âge normal pour faire l’amour pour la première fois » ? Eh bien non ! La majorité sexuelle est désignée par la loi pour définir l’âge où un garçon ou une fille peut coucher avec une personne majeure, sans que cette dernière soit poursuivie par la loi pour pédophilie. Alors, où serait le rapport entre la majorité sexuelle, et l’âge du premier rapport sexuel ?

Finalement, cet âge « normal » pour avoir son premier rapport sexuel est ancré dans la société, par rapport à la loi elle-même et à travers l’idée que « si la loi le dit, c’est que c’est bon » . Beaucoup ont trop longtemps confondu la loi « protégeant les enfants d’éventuels pédophiles » et le premier rapport sexuel comme un acte qui ne devrait pas avoir d’âge prédéfini. Le premier rapport sexuel ne se fait pas en fonction de l’âge, mais en fonction de l’envie, de la confiance en soi et envers le partenaire, et surtout si la personne est prête. C’est ce qu’on pourrait appeler la « liberté sexuelle » , c’est-à-dire faire ses propres choix en ce qui concerne sa sexualité. Finalement, c’est le regard d’autrui qui inquiète. Ce regard stigmatisant, qui juge et catégorise l’homme vierge comme « un puceau repoussant » et la femme vierge comme « une cochonne prude qui a besoin d’un bon phallus » .

>> À lire aussi : Une nouvelle méthode naturelle pour rendre les orgasmes encore plus puissants !

Avoir plus de 20 ans, et être toujours vierge …

Avec ces idées reçues sur la sexualité, il n’est pas étonnant de voir de plus en plus de personnes se presser pour faire leur première fois. Je me suis baladé un peu sur les forums, et j’ai été étonné de voir que, passé 20 ans, il ne faut plus être vierge. Dans la majorité des cas, la personne a honte et refuse d’en parler à ses proches, qui ne sont plus vierges. Ces derniers se cachent, restent dans l’ombre, et font de la virginité un sujet tabou lorsqu’on dépasse la vingtaine. Différents sondages rapportent que 11% des hommes de 24 ans sont encore vierges, contre 16% pour les femmes. « Pour les garçons, l’inquiétude peut pointer dès 20 ans, et chez les filles, plutôt autour de 25 ans » explique Valérie Doyen, sexologue.

« Je suis sérieusement complexée au point de vouloir le faire avec n’importe qui » 

Anonyme

Sur le célèbre site Doctissimo, beaucoup ont témoigné sur leur virginité. Une jeune femme de 20 ans a avoué être vierge, et vouloir le faire avec n’importe qui. Vivant une pression vis-à-vis de ses amis qui l’ont « tous fait au moins une fois » , cette dernière ment pour cacher un secret qui ne devrait pas en être un. Au-delà de la pression du cercle amical, la pression sociétale joue également beaucoup sur le mental et la honte que peuvent ressentir les personnes encore vierges. Sur Cosmopolitan.fr, Elora3 témoigne également : « Être vierge en ce 21ème siècle est presque une tare sociale » explique la jeune femme avant de conclure : « J’aimerais que toutes les vierges puissent s’assumer, pour que le poids de la société recule ; pour que les gamines n’aient pas à coucher à 13 ans pour se sentir normales » .

Je suis vierge, et je ne vous parle pas d’astrologie !

La virginité après 20 ans, c’est soit par choix, soit par fatalité. Deux options qui s’offrent ou sont imposés à chacun. Et finalement, les deux s’entremêlent parfois. Dans certaines religions, coucher avant le mariage est mal vu. Alors certaines personnes décident de se préserver pour l’occasion. Un choix comme un autre, et la virginité ne rime aucunement avec religion. Certaines personnes non-croyantes sont vierges après 20 ans, car elles n’ont pas trouvé « la bonne personne » . Quand on vous parle de bonne personne, on ne parle pas de l’homme ou la femme de votre vie, mais simplement de la personne qui saura vous mettre assez en confiance pour vous sentir prêt.

« J’ai à la fois hâte et peur que cette première fois arrive »

Elora3

 

La confiance est la clef essentielle dans l’acte sexuel. Un homme ou une femme qui ne se sentira pas prêt, n’aura pas autant de plaisir. Et dans une société où la première fois est stéréotypée, il est difficile de se jeter dans le grand bain : les femmes entendront que « ça fait archi mal » alors que les hommes préviendront que « tu éjacules en 2 minutes 30 » . De quoi mettre en confiance les vierges, pour des idées reçues qui ne sont pas toujours vraies. Après 20 ans, les personnes vierges sont finalement tiraillées : doivent-ils le faire par nécessité d’entrer dans l’Elite sociétale (avec du retard) , ou attendre la bonne personne ?

Si t’es un homme puceau, t’es soit gay, soit repoussant !

Le mythe de l’homme viril, masculin et qui a déjà consommé « comme jamais » avant ses 20 ans, c’est juste une énorme blague de la part de mecs qui ont dû le faire une fois, et qui n’ont jamais eu l’occasion de réitérer. En général, on les appelle les frustrés. Ces mecs qui vont te critiquer car « t’es un puceau » , mais qui ne sont pas non plus hyper expérimentés. Pour l’homme, être vierge est une véritable honte. « Pour autant que je sache, j’étais une anomalie extrêmement rare. Aujourd’hui encore, quand on s’intéresse aux hommes vierges de plus de 20 ans, c’est Elliot Rodger, le tueur d’Isla Vista, ou des types chelous dans les journaux » explique Lemexcpliqueur.fr, qui témoigne sur son blog.

Ce dernier dénonce le stéréotype du mec puceau : il pue, il a de l’acné, il est misogyne, vote FN et n’arrive même pas à s’exprimer sans insulter ! Tant d’idées que la société s’est faite sur le « bon puceau » , qui donne une mauvaise image à tous les hommes qui n’ont toujours pas eu leur premier rapport, et qui peuvent être sexy. Les hommes s’enferment donc dans un secret à cause d’une société qui rejettent les vierges car « soit t’es gay, soit t’es trop moche pour plaire à une femme » . Les réflexions qui peuvent émaner dans les vestiaires ou une soirée entre potes, peuvent présenter une difficulté en plus pour passer à l’acte, ainsi que l’éjaculation prématurée.

La femme vierge est une coincée (et un trophée) !

Et les femmes vierges ? Sont-elles respectées ? Pour ne pas re-citer la société, une femme qui a couché à 16 ans est une « salope » . Et les insultes sont pires si cette dernière est épanouie sexuellement, sans être en couple. Alors, la femme vierge est par conséquent respectée … Non ? Et bien non ! La société met une pression sur la femme vierge pour qu’elle se trouve un copain, qu’elle couche avec et qu’elle fasse des enfants. Les idées reçues autour de la première fois sont les plus grosses barrières chez les femmes : « Ça fait mal » , « Quand il t’aura fait l’amour il te plaquera » . Mais en plus de cette peur de la douleur, il y a le désir de vouloir faire sa première fois avec « le prince charmant » .

Une femme doit coucher, mais pas trop, doit trouver un copain, mais pas plusieurs. Elle peut aussi rester vierge, mais elle sera un trophée pour certains hommes pensant avec leur phallus. Quoi de mieux que de « dépuceler une petite vierge fraîche qui ne demande que ça ? » . En plus d’une pression sociétale, la femme est toujours perçue comme une « meuf chaude qui ne demande qu’un phallus pour connaître le véritable bonheur » .

Vierge ? Oui ! Inactif ? Non !

Les personnes vierges connaissent les plaisirs solitaires. Les hommes et les femmes se masturbent, c’est naturel (mais tabou aussi). Dès qu’on parle de sexualité, beaucoup sont gênés, n’arrivent pas à en parler. Pour les autres, il serait temps de se réveiller et d’oser parler. Les hommes et les femmes vierges peuvent également connaître l’orgasme lors d’un plaisir solitaire. Avec des vibromasseurs, les fleshlights ou sans jouets … Une multitude d’options s’offrent à eux pour se procurer du plaisir. Fini l’homme indispensable au plaisir d’une femme, et fini la femme objet servant à dépuceler l’homme.

« Être vierge, ça ne veut pas dire qu’on ne se masturbe pas ! « 

Anonyme 

Avec cette pression, les personnes n’ayant eu aucun rapport après 20 ans sont pour beaucoup renfermés sur eux-mêmes. Manque de confiance en soi, vie sociale moins importante, sentiments d’incapacités etc. Bien souvent, ce secret les enferme dans une bulle ou leur intimité se mélange au reste : vie sociale, vie professionnelle, passion … Si bien qu’ils se sentent parfois incapables, et qu’ils baissent les bras pour beaucoup de choses. Être vierge les rendrait presque dans l’incapacité de réussir leur vie. Ne pas avoir eu de rapport sexuel à 20 ans, 25 ans, 30 ans ou plus n’est pas une honte. La société impose des « normalités » depuis toujours, mais chaque génération fait bouger les choses. Soyez en confiance, soyez prêts, et lancez-vous seulement à ce moment-là.

>> À lire aussi : Sodomie, masturbation et sex-toys : Comment se porte la sexualité des femmes ?

 

 

 

En savoir plus sur : - - - - - - -

Publié par Jessy le 27 Juil 2019
0