« Je ne suis pas un homme » : Arnaud Gauthier-Fawas remet en cause la question de genre et est moqué sur les réseaux sociaux

Une émission incroyable d’Arrêt sur Images.

Le 29 juin, Daniel Schneidermann recevait sur le plateau de l’émission plusieurs porte-paroles de la communauté LGBT, à l’occasion de la marche des fiertés qui a eu lieu à Paris ce week-end. Dès le début de l’émission, le téléspectateur a pu assister à une scène surréaliste. En effet, le présentateur s’excuse pour l’absence de femmes sur le plateau. Mais cette excuse ne semble pas plaire à Arnaud Gauthier-Fawas, administrateur de l’inter-LGBT.

 

Scène surréaliste dan Arrêt sur Images

Ainsi, comme nous le montre l’extrait en haut de l’article, Arnaud Gauthier-Fawas semble offusqué lorsque Daniel Schneidermann affirme qu’il y a quatre hommes sur le plateau. L’administrateur de l’inter-LGBT lui rétorque alors : « alors non. Non, non. Je ne sais pas ce qui vous fait dire que je suis un homme, mais je ne suis pas un homme. » Daniel Schneidermann lui répond alors : « votre apparence« , ce qui ne semble pas plaire à Arnaud Gauthier-Fawas : « ah bon ? Et bien il ne faut pas confondre identité de genre et expression de genre, on va déjà mal partir. »

 

Arnaud Gauthier-Fawas : « je ne suis pas un homme »

L’administrateur de l’inter-LGBT continue sur sa lancée : « je suis non-binaire, donc ni masculin, ni féminin. Ne dites pas qu’il y a quatre hommes sur le plateau, c’est nous genrer, et ce n’est pas très agréable« , s’est-il offusqué. Le présentateur s’est donc confondu en excuses, affirmant qu’il « ne voulait pas l’offenser« , mais que « ça ne résolvait pas le problème de l’absence de femmes sur le plateau. » Et comme on peut le voir dans la vidéo en haut de l’article, Arnaud Gauthier-Fawas a encore une fois eu son mot à dire…Sur les réseaux sociaux, les Twittos se sont empressés de relayer la vidéo, qui est devenue virale. Que pensez-vous des propos d‘Arnaud Gauthier-Fawas ?

"Je ne suis pas un homme" : Arnaud Gauthier-Fawas remet en cause la question de genre et est moqué sur les réseaux sociaux

 

 

Publié par Charlotte Z. le 02 Juil 2018
0