Samuel Etienne se blesse lourdement après une vilaine chute à Fort Boyard

« Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ! » Le slogan scandé par Olivier Minne à chaque émission de Fort Boyard n’aura pas vraiment souri à Samuel Etienne. Le journaliste de la matinale de FranceInfo et présentateur de Questions pour un champion participait pour la cinquième fois au programme estival phare de France 2. Mais le tournage, qui se déroulait vendredi 24 mai sur le monument en Charente-Maritime, ne s’est pas déroulé de la meilleure des manières pour l’animateur de 48 ans. Après une lourde chute au cours d’une nouvelle épreuve, il s’est brisé trois côtes et souffre d’un léger décollement de la plèvre, près des poumons.

View this post on Instagram

♥️

A post shared by Julia Molkhou (@juliamolkhou) on

>>>À lire aussi : La fameuse épreuve des cylindres de Fort Boyard n’existera plus

La chute de Samuel Etienne sur la première épreuve de Fort Boyard

Entouré par ses coéquipiers d’un jour Maxime Guény, Vikash Dhorasoo, Cécile Duflot, Julia Molkhou et Sandy Héribert pour le tournage de cette trentième saison sur le Fort, Samuel Etienne a lourdement chuté dès la première épreuve. « J’aime la course mais je suis maladroit alors je tombe assez facilement. C’est ce qui est arrivé, mais je suis mal tombé, assez violemment, sur le flanc, confie le journaliste dans les colonnes du Figaro. Sur le coup, j’ai été pas mal sonné, mais les muscles étant chauds, je n’ai pas ressenti la douleur tout de suite. J’ai tenu à reprendre l’épreuve. » Samuel Etienne n’imagine pas abandonner ses coéquipiers dès le début de l’aventure. Ménagé par la production sur les épreuves physiques, il serre les dents jusqu’à la fin tournage peu après minuit.

>>>À lire aussi : Qui est la compagne de Samuel Etienne ?

Après sa chute à Fort Boyard, Samuel Etienne passe la nuit à l’hôpital

Déjà victime de plusieurs petits bobos lors de ses quatre précédentes participations à Fort Boyard, l’animateur préfère ne pas se rendre aux urgences de La Rochelle. « Je me suis déjà cassé des côtes dans le passé donc je ne m’inquiétais pas trop. J’ai préféré revenir à Paris le samedi matin en train. Mais la douleur n’a cessé d’empirer. Le lundi matin, je ne pouvais plus faire un geste, la douleur était vraiment intolérable, alors sur le conseil de mon ami le Dr Patrick Pelloux, je suis allé aux urgences de Georges Pompidou, où on s’occupe parfaitement de moi » avance-t-il pour le Figaro.

Après avoir passé la nuit à l’hôpital et s’être reposé pendant une semaine, il a retrouvé les équipes de la matinale de FranceInfo ce mardi matin. « Mon caractère me pousse à faire tout à fond, alors que mon habilité limitée devrait m’inciter à la prudence. Fort Boyard n’est pas une émission de tout repos, je le sais bien. Disons qu’à l’avenir, je suis sûr que la production me fera éviter les plateaux tournants » conclut ironiquement le journaliste.

Instagram : @maximegueny

>>>À lire aussi : Magloire de retour dans Fort Boyard

En savoir plus sur :

Publié par Maxime le 04 Juin 2019
 
0