Gucci met en vente un turban sikh de luxe pour 790 $ ! Une appropriation culturelle jugée irrespectueuse

 

 

Peut-on proposer des voiles Hermès aux musulmanes ? Est-il acceptable d’imaginer vendre des kippas Chanel aux juifs ? En tout cas, la communauté sikhe s’est prononcée concernant la vente des turbans de luxe de la maison Gucci. Gucci a été très largement critiqué pour la vente de cet accessoire. Regardez la vidéo pour voir cet article porté par les mannequins lors des défilés.

> À lire aussi : Romelu Lukaku, The Weeknd et LeBron James réagissent au bad buzz raciste de H&M qui retire sa pub choquante

Gucci utilise le turban sikh dans ses défilés

Les turbans sikhs ont fait leur apparition sur les podiums de Gucci dès la présentation de la collection d’automne 2018, sur le catwalk de la Fashion Week de Milan. À l’époque déjà, certains étaient mécontents que l’on utilise l’un des accessoires appartenant à leur communauté, pour en faire un accessoire de mode. Cependant, le turban était porté par des mannequins, lors d’un défilé qui se voulait très multiculturel et cela restait surtout visible des amateurs de mode. Depuis quelques jours, le turban Gucci est devenu accessible pour le monde entier, depuis qu’il est mis en vente sur le site Nordstrom.

> À lire aussi : 40 remarques qui perpétuent le racisme ordinaire : Mais non c’est pas raciste

Gucci vend son dastar de luxe à 790 $

Le turban utilisé par les Sikhs est appelé un dastar. Il est porté par les Sikhs lorsqu’ils sont en public, un signe de respect, de courage et de piété. Le dastar est clairement un accessoire culturel et religieux. Comble de l’horreur, l’article vendu par Gucci porte le nom de « Indy », un mot qui fait penser à hindi et à un prénom à la mode en même temps. La Coalition sikhe a réagi en voyant la polémique enfler sur Twitter. « C’est un objet religieux, de foi, que des millions de Sikhs considèrent sacré. Beaucoup de gens trouvent cette appropriation culturelle inappropriée, puisque ceux qui achèteront cet article pour des raisons de mode, ne l’apprécieront pas pour sa profonde signification religieuse », écrit la Coalition.

> À lire aussi : Cet homme porte le plus gros turban du monde entier : 645 mètres et 85 kilos de tissus sur la tête (vidéo) !

La communauté sikhe parle de non-respect de leur culture et de leur religion

Non seulement ce turban est considéré comme une marque de non-respect religieux, mais en plus, il est complètement ridicule, comme l’ont fait remarquer certains. Il s’agit ici d’une sorte de chapeau déjà drapé, que l’on enfile comme un bonnet. « Vous utilisez les turbans comme d’un chapeau, alors que les Sikhs prennent le soin de les attacher, pli par pli. Vendre des faux turbans sikhs est pire que de vendre des contrefaçons Gucci », écrit Harjinder Singh Kukreja, un influenceur suivi par plus de 1,6 million de followers sur Twitter. Ne parlons même pas du prix de 790 $ pour cette imitation…

> À lire aussi : Un homme nu au défilé de Dolce & Gabbana

Crédits : Captures Twitter, Imax Tree, Nordstrom, REX

En savoir plus sur : - - - - - - - - - - -

Publié par Nicolas F le 20 Mai 2019
 
0