H&M célèbre le corps de la femme sous toutes ses formes !

C’est une tendance qui commence à faire de bruit et qu’a adopté le géant du prêt-à-porter H&M. En revenant à des standards de beauté plus naturels avec des tailles plus grandes, il bouscule les codes de la mode et franchement, ça fait du bien !

 

>> À lire aussi : La vérité sur le corps des femmes après la grossesse

Pour un retour à l’essentiel

Ce dimanche 5 mai, H&M lance sa nouvelle collection de maillots de bain pour l’été. Et à cette occasion, il opte pour un post avec un mannequin tout en rondeurs et qui sort clairement des standards de beauté classiques en taille 34. Rapidement, ce seront près de 800 000 likes et des milliers de commentaires, tous plus élogieux les uns que les autres. « J’adore ce top-modèle, plus de magnifiques femmes comme ça », « enfin vous avez choisi une vraie femme pour modèle.»

Ici, point de Photoshop pour Jill Kortleve. Ce mannequin Néerlandais est pourtant déjà passée par la case 34 et connaît parfaitement la pression que cela peut représenter pour certaines jeunes femmes. Mais désormais, elle est devenue une adepte du body positive qui veut qu’on accepte son corps tel qu’il est. Et d’ailleurs, elle n’hésite pas à le rappeler régulièrement sur son compte instagram.

>> À lire aussi : Rihanna : plus torride que jamais dans un ensemble de lingerie sexy

hm-celebre-le-corps-de-la-femme-sous-toutes-ses-formes

H&M : fini les distinctions

C’est ainsi que dans toute la campagne de pub H&M, aucune distinction n’est faite entre une taille 44, 46 et 50. D’ailleurs, les mannequins posent sans se soucier de leur différence physique et surtout, le plus naturellement du monde.

Devenu de plus en plus prisé par de nombreuses marques, ce retour aux sources, salutaire pour de nombreuses jeunes femmes, a également été entrepris par la marque Princesse tam-tam. Mais on le retrouve aussi du côté des États-Unis avec la marque de lingerie de Rihanna, Savage x Fenty, ou la marque de cosmétiques Frank Body qui en a carrément fait son cheval de bataille en prenant la beauté des femmes telle qu’elle est et non pas, telle qu’elle devrait être.

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 10 Mai 2019
0