Ce message d’Adil Rami qui fait scandale : il répond à la polémique !

INSCRIVEZ VOUS A NOTRE NEWSLETTER
Invalid email address

Actuellement en vacances avec sa copine Pamela Anderson, Adil Rami arrive quand même à faire parler de lui. En effet, en commentant un tweet de son équipe, l’Olympique de Marseille, le nouveau champion du monde 2018 a dérapé en déclenchant une polémique.

 

Adil Rami aurait mieux fait de ne pas réagir

Adil Rami avait l’habitude de nous faire rire durant la Coupe du monde 2018 en Russie, par des vidéos postées par les joueurs, des anecdotes sur le groupe en conférences de presse ou encore avec ses déclarations. Mais ça, c’est malheureusement du passé.

 

Le chéri de Pamela Anderson a déçu de nombreux fans. L’histoire commence avec un tweet posté par L’OM , son club avant le match amical contre le Bétis Séville ce 25 juillet. Le tweet disait notamment : « Aujourd’hui, nous avons un nouveau match de pré-saison. Nous affronterons à Algarve le Real Betis. Ce sera une fierté de faire face à la première équipe de Séville. ».

 

Adil Rami ne partage pas le même avis avec son club et il a aussitôt réagi en faisant une story Instagram où il déclare : «Tweet de gentillesse mais complètement faux… Merci. Sûrement une femme qui a écrit ça».

 

Aussitôt la story publiée, le défenseur de 32 ans s’est attiré les foudres de ses fans qui étaient choqués qu’il tienne des propos aussi sexistes.

 

Une nouvelle déclaration qui n’arrange rien à la polémique

On a tous le droit à une seconde chance et on pensait qu’Adil Rami allait la saisir. Mais malheureusement pour lui, ce ne fut pas le cas. Face aux nombreuses critiques qu’il a reçues, Adil Rami avait décidé de répondre en faisant une nouvelle fois une story Instagram : «Je ne suis pas misogyne, bien au contraire, mais réaliste. Tu m’as déjà vu jouer numéro 10 ? Et alors… tu en penses quoi ? Et ça ne m’a pas empêché d’être champion du monde».  Des propos qui n’arrangent en rien la situation.

 

Vous l’aurez bien compris, le défenseur de Marseille n’a pas forcément arrangé les choses avec ses nouvelles explications toujours sexistes. 

Publié par Curtis Macé le 27 Juil 2018