L’actrice américaine Allison Mack a plaidé coupable pour extorsion d’une secte sexuelle !

 

L’actrice de 36 ans Allison Mack a plaidé coupable pour extorsion d’une secte sexuelle. Elle risque jusqu’à 40 ans de prison.

 

>> A lire aussi: Affaire Levothyrox : le tribunal donne raison au laboratoire Merck

 

L’actrice, membre de cette secte, a plaidé coupable

C’est une nouvelle complètement folle et assez gore qu’on apprend cette semaine. L’actrice américaine Allison Mack a plaidé coupable lundi, pour extorsion d’une secte devant un juge fédéral de Brooklyn à New-York. Sept chefs d’accusation en lien avec une secte sont portés envers la comédienne, connue pour son rôle dans Smallville de 2001 à 2011. Elle n’en a reconnu que deux : association de malfaiteurs et extorsion. Cela lui permet donc d’échapper au procès du groupe qui se tiendra le 29 avril prochain. Allison Mack connaitra sa peine le 11 septembre, elle encourt jusqu’à 40 ans de prison, 20 ans pour chaque chef dont elle est accusée.

 

Allison Mack

Crédits: Associated Press / Bebeto Matthews

 

Celui qui serait à la tête de cette secte se nommerait Keith Raniere. Cette institution se serait constituée par le biais de trois organisations, dont les deux principales sont Nxivm (prononcer Nexium) et « DOS » . Ce groupe est un cercle composé d’une dizaine de femmes sous influence. Elle se seraient engagées à avoir des relations sexuelles avec le gourou présumé de 58 ans. Avant d’être acceptées comme « esclaves » , les femmes devaient fournir des éléments compromettants comme des photos, des lettres ou des documents, que l’organisation se réservait le droit de publier si ces femmes tentaient de quitter la secte.

 

 

>> A lire aussi: Carlos Ghosn clame son innocence et accuse des dirigeants de Nissan de trahison

 

Un marquage à la peau pour entrer dans la secte

Keith Raniere infligeait à ses recrues un rituel avant leur entrée dans la secte. Elles devaient ainsi se faire marquer la peau avec un stylo à cautériser qui brûlait les chairs. Les victimes étaient maintenues immobiles par les autres et chaque séance était filmée. Par ailleurs, une autre personne importante marque cette affaire : Clare Bronfman. L’héritière de l’empire canadien des spiritueux Seagram est accusée d’être l’une des cadres de la secte avec sa soeur Sara. Elle aurait donné plus de 100 millions de dollars de la fortune familiale à l’organisation.

 

Allison Mack

L’actrice américaine Allison Mack à sa sortie du tribunal, à New York, le 8 avril 2019. / Crédits: Mark Lennihan/AP/SIPA

 

Ça peut vous intéresser:

-> « Il s’est baissé et a commencé à… » : Dans Leaving Neverland, les témoignages glaçants qui accusent Michael Jackson de pédophilie

-> « Je n’accepte pas les voilées » : une responsable d’un magasin Etam accusée de discrimnation à l’embauche envers une femme voilée

-> Nagui accusé de triche : la production réagit à la polémique

 

En savoir plus sur : -

Publié par Elisa le 10 Avr 2019
 
0