Scènes de ménages : Anne-Elisabeth Blateau convoquée au tribunal après son dérapage avec les pompiers

Dans la nuit du 5 au 6 septembre, Anne-Elisabeth Blateau est retrouvée en état d’ébriété. C’est ainsi qu’elle déclenche une violente altercation avec les pompiers ainsi que les services de police. Immédiatement, elle est arrêtée et placée en garde à vue et, est actuellement poursuivi pour « violences. » Elle devrait comparaître devant le tribunal en mars 2020.

>> À lire aussi : Alcool, cocaïne et sexe : un célèbre humoriste dévoile ses addictions…

Anne-Elisabeth Blateau : une violente altercation

Dans la nuit du 5 au 6 septembre dernier, Anne-Elisabeth Blateau est placée en garde à vue suite à une violente altercation avec les services de police. Visiblement, l’actrice de Scènes de ménages aurait été retrouvée en état d’ébriété et en train d’étrangler la femme d’un pompier. Alertée par les faits, la BAC se rend immédiatement sur place pour calmer la situation.

Mais visiblement, la comédienne ne s’arrête pas là et dès qu’elle les voit, les traite de « sales nazis. » Visiblement, c’est une histoire qu’elle assume puisque le 9 septembre, elle publie un long message sur son compte instagram dans lequel elle s’excuse pour son comportement.

>> À lire aussi : Choc : Chris Brown en garde à vue à Paris

Une comparution en mars 2020

Sur son compte instagram, Anne-Elisabeth Blateau publie un long message d’excuse suite à sa violente altercation avec les pompiers ainsi que les services de police.

« Dans la nuit du 5 au 6 septembre, dans un bar sous l’effet d’une forte consommation d’alcool, j’ai eu un comportement inacceptable à l’encontre de plusieurs personnes dont des pompiers venus pour m’aider. Je leur adresse à toutes mes plus plates et sincères excuses. J’ai honte de n’avoir été que l’ombre de moi-même, honte d’avoir eu une attitude exécrable. Je leur demande de me pardonner comme je vous demande pardon à vous qui me soutenez et me donnez l’énergie de remonter cette pente. »

Accusée de « violences et outrages sur personnes chargées d’une mission de service public et violence à raison de l’orientation sexuelle », elle comparaitra devant le tribunal correctionnel de Paris en mars 2020.

anne-elisabeth-blateau-elle-passe-au-tribunal-en-mars-2020-pour-violences

Publié par Claire le 13 Sep 2019
0