Brigitte Macron : deux ex pour un repas à l’Elysée !

Publié par Leslie le 24 Jan 2019

La vie de Brigitte Macron est actuellement très mouvementée. Entre les Gilets Jaunes et l’affaire Benalla, la Première Dame de France n’a pas le temps de souffler. Heureusement, un repas prévu ce jour va lui permettre de faire un peu retomber les tensions.

Brigitte Macron invite deux ex à l’Elysée pour un déjeuner

Alors que sa maison familiale du Touquet est en proie aux manifestations des Gilets Jaunes, Brigitte Macron n’a plus trop de refuge. Heureusement pour elle, un événement va lui permettre de se ressourcer un peu en oubliant les tracas d’une Première Dame de France. D’après LCI, la femme d’ Emmanuel Macron devait recevoir ce jeudi pour un déjeuner à l’Elysée, Carla Bruni-Sarkozy et Valérie Trierweiler. Une rencontre que Brigitte Macron doit apercevoir d’un bon œil, puisqu’elle va pouvoir profiter de nombreux conseils de femmes d’ex présidents de la République. En effet, ces deux grandes personnalités féminines ont, elles aussi, traversé de graves crises durant la présidence de leurs compagnons respectifs (Nicolas Sarkozy et François Hollande).

Brigitte Macron organise un déjeuner à l'Elysée avec deux ex Premières Dames de France

Brigitte Macron reçoit ce jeudi Valérie Trierweiler et Carla Bruni Sarkozy à l’Elysée

 

Brigitte Macron : Ce déjeuner entre Premières Dames de France n’est en rien un appel au secours

Mais attention, Brigitte Macron insiste bien sur le fait que cette rencontre n’est en rien un appel au secours. « Selon l’entourage de la Première dame, cette réception se fait dans le même esprit qu’en septembre 2017, quand Brigitte Macron avait invité Bernadette Chirac afin qu’elle rencontre le personnel de l’Élysée encore en poste avec qui elle avait travaillé », a précisé LCI. Peu importe la raison pour laquelle ce déjeuner a lieu car, une chose est sûre, cette petite pause dans la vie mouvementée de la femme du président sera assurément bienvenue. Reste à savoir si Carla et Valérie vont bénéficier du même traitement de faveur que la femme de Jacques Chirac qui avait reçu de nombreuses attentions.

En savoir plus sur :