Brigitte Macron au plus mal : la première dame est très inquiète…

Nous vous en parlions dans cet article, Brigitte Macron serait en danger, et la proie de certains concitoyens. Ce samedi 12 janvier, 200 personnes ont tenté de s’en prendre à la villa du couple présidentiel, au Touquet, dans le Pas-de-Calais.

Brigitte Macron est inquiète

Ce samedi 12 janvier, près de 200 personnes attendaient devant la propriété d’Emmanuel et Brigitte Macron, au Touquet. Soit deux fois plus que le 22 décembre dernier.

 

C’est en marge des manifestations des Gilets Jaunes que certains ont tenté de rentrer sur la propriété privée du couple présidentiel. Pour réponse, une armée de CRS et des membres de la BAC. Les manifestants, enragés, lançaient des projectiles. Les CRS, comme à leur habitude, ont répondu à coup de gaz lacrymogènes.

 

Ce n’est qu’après 17 heures que la situation s’est stabilisée, selon la préfecture. Une situation qui, bien évidemment, inquiète la Première Dame.

 

Brigitte Macron craint pour sa vie

Parce qu’il ne faut pas l’oublier, certains ont tenu à comparer Brigitte Macron à Marie-Antoinette. Souhaitant, par là même, le même destin funeste à la femme du président.

 

Alors, puisque la haine et la fatigue d’une partie de la population se sont cristallisées sur le Président et sa femme, Brigitte Macron ne sort plus de l’Elysée. C’est en tout cas ce qu’expliquait fin décembre Le Monde :

 

« Depuis le 1er décembre, Brigitte Macron n’a pas franchi les limites du périphérique. Adieu les longs week-ends à la Lanterne, aux confins du parc du château de Versailles, où Brigitte Macron a l’habitude d’acheter son pain dans les boulangeries avoisinantes : depuis la mi-novembre, les séjours sont brefs et rares. (…) Le Ministère de l’Intérieur craint des bousculades, une agression, voire bien pire ».

 

Des craintes que toute personne humaine serait en mesure de comprendre. Avant d’être la Première Dame de France, Brigitte Macron est aussi et surtout femme et mère de trois enfants.

En savoir plus sur : - -

Publié par Mélaine le 14 Jan 2019