Brigitte Macron : elle frôle le scandale avec Emmanuel…

Depuis que son mari est président de la République, Brigitte Macron n’a de cesse de l’entourer de sa bienveillance et de ses conseils. D’ailleurs, c’est un couple qui fonctionne ensemble dans la vie, comme dans les affaires. Et n’en déplaise à certains, le chef de l’État préfère parfois s’en remettre à son épouse, bien plus sage que lui. D’ailleurs, elle lui évite un énorme scandale en 2017 !

>> À lire aussi : Brigitte Macron jeune : les photos révélées !

Brigitte Macron : la bonne étoile d’Emmanuel Macron

Ils en ont vu d’autres ! C’est certainement pour cela que le couple Macron est aussi complice. D’ailleurs, Brigitte Macron n’hésite pas à veiller au grain et à lui donner des conseils avisés concernant certains de ses déplacements. Par exemple, l’année dernière et en pleine crise des gilets jaunes, elle refuse catégoriquement de se rendre à un déjeuner. En effet, le couple présidentiel était attendu pour dîner dans un restaurant de luxe alors que notre première dame avait bien compris que le peuple français avait faim.

Or, personne n’ignore la réputation du président de la République réputé pour être le président des riches. Du coup, elle œuvre à ses côtés pour essayer de changer cette image négative qui selon elle, ne correspond pas du tout à celui qu’elle a épousé. Voilà pourquoi, elle scanne toutes les sorties présidentielles et n’hésite pas à refuser certaines propositions qui pourraient carrément déclencher un scandale.

>> À lire aussi : Brigitte Macron jalouse de Melania Trump ? La photo polémique qui sème le doute

Elle évite un scandale à son époux

Le plus gros scandale évité concerne certainement cette invitation en décembre 2017. À l’époque, Brigitte Macron et son époux sont invités au château de Chambord. Et sur place, ils sont immédiatement invités à « dormir dans le tour du Chaudron, plus facile à sécuriser.» Mais cette tour est riche de symboles ! « Or, c’est aussi là que sommeille le carrosse du comte de Chambord » explique le journal L’Express.

Du coup, impossible de laisser passer cette bévue pour notre première dame « comprenant que l’élu au suffrage universel ne peut résider sous le même toit que le carrosse d’un prétendant au trône.» C’est donc elle qui va refuser la proposition en soutenant, toujours dans l’ombre, son époux.

En savoir plus sur : - -

Publié par Claire le 16 Nov 2019
0