Brigitte Macron : sa gestion financière vivement critiquée…

Cela fait quelques heures que la première dame, Brigitte Macron se retrouve malgré elle au centre d’une polémique. Présidente depuis plusieurs mois de la Fondation Hôpitaux de Paris – Hôpitaux de France, la gestion de l’argent perçu pour cette oeuvre ne plaît pas à certains.

brigitte macron accusée mélange genre

>>> À lire aussi : « Je te rappelle que tu es aussi l’épouse du président de la République » : le couple Emmanuel et Brigitte Macron sous tension ?

Brigitte Macron en pleine polémique

C’est une polémique dont la première dame se serait bien passée. Alors que son mari doit faire face à l’une des plus grandes crises sanitaires que le monde a connu, sa gestion de la fondation qu’elle préside est mise à rude épreuve.

En effet, alors que les journées du Patrimoine qui devaient se tenir au mois de septembre ont été annulées à cause du coronavirus, le Mobilier national a décidé d’organiser une vente aux enchères d’une centaine de ses pièces. L’intégralité des bénéfices réalisés pendant cette vente seront reversés aux hôpitaux de Paris. Fondé au XVIIème siècle, le Mobilier national regorge de pièces, destinées autrefois à l’ameublement et à la décoration des lieux de pouvoir.

>>> À lire aussi : Brigitte Macron au coeur d’une grosse polémique : elle répond !

Accusée d’un mélange des genres

Alors que cette collection vaut une fortune selon certains experts, il est normalement interdit de vendre certains de ses éléments pour autre chose qu’un besoin des caisses de l’État. « Chaque année, le Mobilier National cède certaines pièces « de très peu de valeur et bien trop chères à restaurer afin de désenclaver les réserves. Toutefois, cet argent n’abonde normalement pas vers une fondation privée », dénonce Nicolas Mancel.

Mais pour beaucoup, certains y voit le souhait pour Brigitte Macron de faire de « l’argent de poche » pour la fondation. Face à l’ampleur de la polémique, certaines précisions ont dû être apportées. Notamment par le directeur de Mobilier National, Hervé Lemoine, qui a précisé qu’aucun mobilier de valeur patrimoniale ou d’usage ne serait choisi.

>>> À lire aussi : Brigitte Macron comparée à une mamie de 92 ans… ce dérapage téléphonique incroyable !

En savoir plus sur : - - -

Publié par FJ le 09 Mai 2020
0