Brigitte Macron : le prix de ses baskets Louis Vuitton rend les Français furieux !

Publié par Claire le 04 Fév 2019

Lors de leur visite récente en Égypte, le couple présidentiel s’est notamment rendu au grand temple d’Abou Simbel. C’est à cette occasion que Brigitte Macron est apparue avec des baskets Louis Vuitton d’un montant de 730 €. Cela n’a évidemment pas du tout plu aux Français et surtout aux Gilets Jaunes qui la critiquent violemment. La première Dame demande donc à des proches d’expliquer les raisons de ce look.

 

Brigitte Macron et Louis Vuitton, une histoire qui dure

Ce n’est pas la première fois que la tenue de la première Dame choque les Français. En effet, il n’y a pas si longtemps, on se souvient du scandale qu’avait provoqué Brigitte Macron en portant un manteau Louis Vuitton à 3 600 €. En pleine tourmente des Gilets Jaunes, ça n’était pas du tout passé.

 

 

 

Et visiblement, on remet ça avec des baskets de la célèbre marque française à 730 €. En effet, la semaine dernière, le couple présidentiel était en Égypte. À cette occasion, ils ont donc visité le grand temple vieux de près de 3200 ans : Abou Simbel. C’est à ce moment-là que l’épouse d’Emmanuel Macron est apparue dans un tailleur gris souris et avec ses fameuses baskets. Scandale ! Le Daily Mail se dit perplexe et les Français outrés.«730 euros, c’est le salaire d’une caissière ou d’une petite retraitée qui actuellement sont sur les ronds-points avec les Gilets jaunes», explique le journaliste Vincent Glad.

 

 

brigitte-macron-basket-louis-vuitton-critique

 

Brigitte Macron s’explique sur le choix de ses baskets

Comme ce n’est pas la première fois que Brigitte Macron est la cible des Gilets Jaunes, elle décide de répondre à ses détracteurs. C’est donc un intermédiaire qui explique sur FranceInfo que les baskets très critiquées n’ont absolument rien coûté au contribuable. «Ce sont des chaussures prêtées. Les vêtements n’appartiennent pas à Brigitte Macron. C’est le système que nous avons mis en place pour que cela ne coûte rien à l’État et pour mettre en valeur les créateurs français.»

 

 

 

Par ailleurs, et puisque c’était également l’une des critiques faites à la première Dame, elle déclare qu’il n’y a absolument aucune rétribution financière à représenter la marque Louis Vuitton. Juste un souci pour elle de promouvoir l’excellence française à l’étranger.

En savoir plus sur : - - - -

 
0