Camille Combal : Son combat face à sa maladie génétique

Camille Combal est devenu le présentateur dynamique et bourré d’humour de TF1. Mais, derrière ses blagues et son air taquin, l’animateur de l’émission Danse Avec les Stars mène un lourd combat face à une maladie génétique.

 

Camille Combal souffre d’une maladie génétique des yeux

Camille Combal est devenu le véritable chouchou de TF1 depuis son arrivée. Il faut dire que le jeune présentateur est rempli d’humour et qu’il a su se faire apprécier rapidement par les téléspectateurs. Figure emblématique de la première chaîne, Camille Combal a même eu droit à un portrait dans les colonnes du quotidien le Parisien. Le journal a même interrogé ses proches et notamment sa maman : Evelyne, qui a fait des révélations sur la maladie génétique dont souffre son fils depuis son enfance. En effet, lorsque le jeune est parti de son petit village de la station des Orres, à plus de 1650 mètres d’altitude pour Paris, Evelyne était très inquiète : « On est partis tous les deux, je l’ai installé dans la petite chambre, le cœur serré… Il a cravaché. Aujourd’hui, quand je le vois arriver sur le plateau de TF1, c’est immense pour nous. »  Surtout pour l’ancien chroniqueur de TPMP qui souffre d’une maladie génétique des yeux et dont il a reçu une greffe de la cornée il y a trois ans.

Camille Combal a été greffé à cause d'une maladie génétique

Camille Combal souffre d’une maladie génétique des yeux

Camille Combal : Un véritable bout-en-train depuis son enfance

Même si Camille Combal souffre d’une maladie génétique, il a toujours été un véritable bout-en-train. Ses parents tenant un hôtel-restaurant lui ont fait vivre une enfance « Disneyland » qui lui a donné ce goût prononcé pour la blague. Il passait beaucoup de temps à écouter son père Henri sortir blague sur blague pour se forger son propre sens de la répartie. Apparemment, le père serait encore plus drôle que le fils : « Aux Orres, encore aujourd’hui, la star, ce n’est pas Camille, c’est Henri Combal. » 

En savoir plus sur :

Publié par Leslie le 04 Déc 2018