Ces stars qui ont eu une enfance difficile

Beaucoup ont l’habitude de « baver » sur la vie des stars qu’ils pensent connaitre par coeur grâce aux réseaux sociaux ou aux magazines. Mais derrière cette « vie parfaite » se cache parfois un passé douloureux et des expériences traumatisantes qui ont forgés ce qu’ils sont aujourd’hui, les aidant à se surpasser.

 

 

Ray Charles, il a vu la mort

Ray Charles

La célèbre figure de la musique afro-américaine a vécu une enfance compliquée. Il a grandi en pleine période de la grande dépression économique avec sa mère et son frère à Albany en Géorgie. Pendant sa petite enfance, des traumatismes physiques et psychologiques se succèdent.  À 4 ans il est d’abord atteint d’un glaucome, une maladie dégénérative du nerf optique qui entraîne une perte progressive de la vision commençant tout d’abord en périphérie et progressant graduellement vers le centre.

 

Un an plus tard, il assiste impuissant à la noyade de son petit frère George alors qu’il n’avait que 3 ans. Il a glissé dans la bassine d’eau à lessive de sa mère alors qu’il jouait. Ray Charles ne comprenait pas qu’il se noyait et n’a donc rien fait. Sa mère arrive et trouve le petit George inerte dans la bassine d’eau et sanglote à Ray « pourquoi tu n’as rien fait ?! ». Un traumatisme d’enfance et une mort sur la conscience qu’il n’a jamais su surpasser. Une profonde tristesse qui lui a servi d’inspiration pour ses morceaux.

 

À 7 ans, désormais seul avec sa mère, il perd complètement la vue et est donc placé dans un institut spécialisé. Sa mère lui a toujours appris que son handicap n’était et ne sera jamais un frein à la réussite.

 

Votre article continue en page 2. Cliquez sur « page suivante » pour continuer.

Publié par Inès Arrom le 08 Juin 2018