Édouard Philippe au plus mal depuis son départ du gouvernement ? Des révélations étonnantes…

Après sa démission le 3 juillet dernier de Matignon, Édouard Philippe retrouve sa liberté qu’il savoure comme le rapporte Le Figaro. L’ex Premier Ministre renoue avec sa vie d’avant et profite des plaisirs simples qui lui ont tant manqué.

Edouard Philippe de nouveau libre

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron en danger : ses proches plus inquiets que jamais

Édouard Philippe profite de sa liberté retrouvée

Depuis le 3 juillet, Édouard Philippe est libre. Après avoir laissé sa place à Jean Castex, être devenu le maire du Havre, il est temps pour l’homme politique de prendre des vacances bien méritées après ce début d’année explosif. Le Figaro révèle ce qui rythme la vie de l’ex Premier Ministre dans son édition du 11 août.

Le remaniement et son départ du gouvernement n’ont pas eu d’effet sur son moral révèle le quotidien : “Il est en pleine forme, il voit sa famille et ses copains. Il ne connaît pas de spleen”. En plus de profiter de sa famille, Philippe retrouve le bonheur des “discrètes vacances”. Toutefois, il est la personnalité politique préférée des Français à 56%, et est donc encore assez suivi (il a récemment été aperçu en Italie). Malgré tout, son entourage affirme que “Tous ceux qui ont connu Matignon racontent cela : quand ça s’arrête, le corps évacue des centaines de jours de fatigue accumulée”.

>>> À lire aussi : Edouard Philippe bientôt dans Plus Belle la Vie ? La photo qui sème le trouble !

Édouard Philippe contre Emmanuel Macron

Parmi les autres plaisirs retrouvés, Édouard Philippe profite de son emploi du temps allégé pour “renouer avec la littérature”. L’ex Premier Ministre “pourrait se remettre à écrire” relate Le Figaro. Gilles Boyer, l’eurodéputé précise que “Ça lui a manqué pendant trois ans à Matignon”.

Édouard Philippe est encore très apprécié dans le milieu politique : “Il n’apparaît ni comme un traître pour les électeurs de droite, ni comme un rival pour les électeurs macronistes”, révèle Bernard Sananès, président du cabinet d’études Elabe. Toutefois, Gilles Boyer est clair sur un point : “L’idée qu’il quitte toute vie politique nationale est à exclure. Mais si Emmanuel Macron est candidat, lui ne le sera pas.”

>>> À lire aussi : Affaire de la sextape de Benjamin Griveaux : un rebondissement pourrait tout faire basculer !

Publié par Justine le 12 Aug 2020
0