Felicity Huffman relâchée de prison, elle est filmée en train d’accomplir ses heures de travaux d’intérêt général

Dans la vidéo ci-dessous , on peut voir les premières images de l’actrice Felicity Huffman, qui accomplit son devoir de bénévole dans un centre pour sans-abris. Il s’agit de 250 heures de travaux communautaires d’intérêt général qui accompagnent sa peine de prison. L’ancienne actrice de Desperate Housewives a été condamnée pour avoir fait falsifier les résultats scolaires des tests de sa fille Sophia, afin qu’elle puisse intégrer une prestigieuse université.

> À lire aussi : Felicity Huffman alias Lynette Scavo en prison : une photo a fuité !

Felicity Huffman est sortie de prison mais elle doit encore effectuer sa peine de travaux communautaires

Après avoir plaidé coupable, la célèbre actrice Felicity Huffman a pu bénéficier d’une peine aménagée. Elle fait partie d’un groupe de parents d’élèves qui a été accusé et reconnu coupable d’avoir soudoyé des responsables scolaires afin de falsifier les résultats des tests d’admission de leurs enfants. Condamnée à de la prison avec sursis, elle vient de passer 11 jours sur les 14 prévus en prison. Elle a purgé sa peine dans une institution correctionnelle fédérale à Dublin, en Californie. À présent, l’actrice doit encore payer son amende de 30 000 $ et restera en liberté conditionnelle et surveillée pendant 12 mois.

> À lire aussi : L’actrice de Desperate Housewives, Felicity Huffman, incarcérée

L’actrice a été filmée en train d’effectuer des travaux d’intérêt général

En plus de son amende et de sa période probatoire, Felicity Huffman a également été condamnée à 250 heures de travaux d’intérêt général. Ce weekend, des paparazzis ont filmé l’actrice en train d’effectuer ses toutes premières heures au centre The Teen Project, à Los Angeles. Quelques heures après avoir été libérée de prison, Felicity Huffman, 56 ans, est apparue en jean, avec un large pull noir et des lunettes de soleil, tenant dans ses mains une boite en plastique qui semblait contenir des gâteaux qu’elle avait préparés. The Teen Project est un centre qui vient en aide aux sans-abris et en particulier aux femmes démunies qui sont les victimes du trafic sexuel. Pour réduire sa peine, l’actrice avait notamment écrit une lettre poignante au juge, dans laquelle elle expliquait avoir trahi le système éducatif, sa famille et sa fille, qui ne comprend pas pourquoi sa mère n’a pas cru en elle. « Dans ma panique folle, j’ai fait exactement la chose que j’essayais désespérément d’éviter. J’ai compromis l’éducation de ma fille, l’unité de ma famille et ma propre intégrité. »

> À lire aussi : Que sont devenues les vedettes de Desperate Housewives ?

Crédits : Backgrid

En savoir plus sur : - - - - -

Publié par Nicolas F le 06 Nov 2019
0