Ce terrible drame de la vie de Guy Bedos dont il ne parlait jamais…

Ce 28 mai, Guy Bedos nous quitte en laissant un grand vide derrière lui. Il rejoint donc son fils adoptif, Philippe Bedos décédé en 2010 des suites d’une longue maladie. Qui était-il ? Quelles étaient leurs relations ? Retour sur ce triste épisode de la vie de l’humoriste.

>> À lire aussi : L’humoriste Guy Bedos est mort à l’âge de 85 ans !

Guy Bedos : qui était son fils adoptif ?

Ce jeudi 28 mai, l’humoriste Guy Bedos nous quitte à l’âge de 85 ans. Sur Twitter, c’est son fils qui annonce la triste nouvelle qui sera rapidement relayée par de nombreux internautes lui rendant hommage. Il rejoint donc son fils adoptif, Philippe Bedos, décédé en 2010 des suites d’une longue maladie. Un fils dont on a peu entendu parler et issu de son second mariage avec Sophie Daumier.

À l’époque, il décide de faire les démarches alors que le garçon est âgé de 9 ans. Malheureusement, il est atteint de la chorée de Huntington et décédera en 2010, à l’âge de 56 ans. « Jusqu’au bout, il sera resté lucide, il avait presque perdu la vue, l’usage de la parole et celui de ses jambes, mais son cerveau fonctionnait parfaitement. Il était prisonnier de son corps. Comme sa mère, c’est un problème aux poumons qui a provoqué son décès », expliquera une amie proche à France Dimanche.

guy-bedos-cliche-tres-intime-livre-SON6fils

>> À lire aussi : Carla Bruni : elle dévoile une rare photo de sa fille Guilia !

Le plus triste épisode de sa vie

En 1965, Guy Bedos a décidé de devenir le père adoptif de Philippe Bedos. À l’époque, le garçon est âgé de 9 ans et très rapidement, c’est une belle entente qui se noue entre eux. Malheureusement, en 1977, l’humoriste et Sophie Daumier divorcent et ils commencent à se perdre de vue.

À tel point que durant la maladie de son fils, il aurait carrément refusé de lui venir en aide financièrement en prétextant qu’ils ne s’étaient pas vu depuis 25 ans. L’ambiance s’est tellement dégradée qu’il aurait même lancé une procédure auprès de la justice pour annuler sa demande de légitimation en tant que père adoptif. En 2010, il ne se rendra pas aux obsèques et préférera envoyer une gerbe de fleurs.

En savoir plus sur : -

Publié par Claire le 29 Mai 2020
0