L’homme qui harcelait Sandra Bullock depuis des années s’est suicidé lors d’une intervention du SWAT

En 2015, l’actrice américaine Sandra Bullock avait connu une fin rassurante à son calvaire. Joshua Corbett, un fan abusif avait été condamné à suivre un traitement médical et à cinq ans d’emprisonnement avec sursis. L’homme avait été jugé pour son harcèlement à répétitions envers la star. Malheureusement, hier, l’histoire a connu une fin tragique. Lors d’un raid de la police au domicile du stalker, il a retourné son arme contre lui et s’est suicidé. Dans la vidéo, découvrez la terrible lettre maladivement obsessionnelle qu’il a laissée à l’actrice et la conversation téléphone de Sandra Bullock au 911.

 

Le stalker de Sandra Bullock était entré chez elle

Il y a 4 ans, le service d’appels d’urgence recevait un appel alarmant, en provenance de la maison de  l’actrice de Gravity, Sandra Bullock. C’était l’actrice elle-même au bout du fil. « Je suis cachée dans un placard », dit-elle à son interlocuteur, alors qu’un homme était entré par effraction chez elle. Cet homme était Joshua James Corbett, un fan invétéré qui avait transformé sa passion en obsession. Elle avait entendu du bruit, pensant que c’était le « vent qui soufflait ». Quand la police est arrivée et a arrêté l’homme, il avait sur lui un petit dossier dans lequel se trouvait une longue lettre d’amour et des photos de l’actrice. Menottes aux poignets, il lance encore « Je suis désolé. Je t’aime Sandy ». La lettre quant à elle, disait : « Tu es ma femme d’après la loi, la loi de Dieu et tu m’appartiens. » En fouillant son domicile, la police avait trouvé « un arsenal de munitions ». On peut comprendre l’actrice qui, depuis lors, dit souffrir d’anxiété et ne plus se sentir en sécurité chez elle.

 

Les négociations avec le harceleur ont fini en suicide

Suite à cet incident, Joshua Corbett avait été condamné à 5 ans de prison avec sursis. L’obligation de se faire soigner pour ses troubles mentaux et obsessionnels, ainsi qu’une interdiction d’approcher la star pendant 10 ans. Hier, le SWAT, l’unité spéciale des interventions d’urgences, a débarqué chez le harceleur, alors qu’il n’avait pas respecté l’une de ses conditions probatoires. Les raisons exactes de la présence de l’unité spéciale sur place n’a pas été communiquée. L’homme s’est retranché chez lui. Il a tout barricadé et des négociations ont commencé. Après 5 heures de discussions avec la police, a mis en exécution ses menaces et s’est suicidé. Il a préféré retourner son arme contre lui, plutôt que de se rendre à la police.

harceleur sandra bullock suicide

Crédits : TriStar Pictures, Rotten Tomato, Variety, John Shearer/AP Images, People, NBC4, AP
Publié par Nicolas F le 04 Mai 2018
0