Laeticia Hallyday aurait empêché Johnny Hallyday de chanter des chansons de David !

Le journaliste Mathieu Alterman a dressé un portrait défavorable de Laeticia Hallyday.

 

Laeticia Hallyday ne vit pas ses meilleurs jours. La veuve de Johnny Hallyday est accablée de toute part depuis la mort de son mari, le 5 décembre dernier. Beaucoup lui reprochent d’avoir manipulé Johnny Hallyday au cours de sa carrière. La guerre des clans, entre Laeticia d’un côté et Laura et David de l’autre, ne fait qu’aggraver son cas. Pour rappel, la prochaine audience aura lieu le 22 novembre prochain : c’est l’avocat de Laeticia qui est parvenu à reporter l’audience.

 

La veuve de Johnny Hallyday, une manipulatrice ?

Ainsi Laeticia Hallyday est la cible de toutes les critiques depuis la révélation de l’héritage de Johnny Hallyday. Le rockeur a tout légué à Laeticia, et David et Laura se sont retrouvés lésés. Même si plusieurs témoignages affirment que le Taulier aurait tout fait sans l’avis de Laeticia, d’autres affirment que la veuve de Johnny aurait manipulé son mari. Depuis, d’après certains médias, Laeticia et ses filles « doivent restreindre leur dépenses, ne mangent qu’au fast-food pour économiser et voyagent en seconde classe. » David et Laura, eux, contestent le testament et en veulent à leur belle-mère.

 

Laeticia Hallyday ne voulait pas des chansons de David Hallyday

Selon le journaliste Mathieu Alterman, Laeticia Hallyday manipulait bel et bien le Taulier. En effet, la jeune femme ne voulait pas que Johnny chante des chansons de son fils David. « Sang pour sang » a été vendu à plus de 2 millions d’exemplaires, ce qui en fait l’album le plus vendu de Johnny Hallyday. Sa femme n’appréciait pas la chose. Mathieu Alterman précise aussi que, bizarrement, l’un des plus grands tubes, « Laura », n’a plus été chanté par Johnny depuis 1993…C’est le genre d’anecdote qui enfonce un peu plus Laeticia, qui « exerçait un pouvoir presque malsain sur Johnny. »

Laeticia ne voulait pas que Johnny Hallyday chante des chansons de David

Publié par Charlotte Z. le 29 Mai 2018