Le footballeur brésilien Ronaldinho arrêté

Le footballeur brésilien est dans la tourmente. L’ex-joueur de l’AC Milan, du FC Barcelone et du PSG a été arrêté le 7 mars avec son frère pour usage de faux passeports. Découvrez l’affaire Ronaldinho dans l’article.

Ronaldinho arrêté avec son frère

©REUTERS/Jorge Adorno

>>> À lire aussi : Un footballeur est atteint du Covid-19 !

L’arrestation de Ronaldinho

Ronaldinho et son frère Roberto ont été arrêtés à Asuncion à la demande du procureur général du Paraguay. Relâchés après un interrogatoire de 7 heures devant le juge, le ministère public a décidé de les arrêter. La raison ? L’utilisation de faux documents d’identité.

En effet, les faux papiers ont été repérés dès l’arrivée des Brésiliens à l’aéroport. L’ex-joueur est au Paraguay pour la promotion de son livre. Après cette interpellation, l’hôtel du footballeur a été réquisitionné. La police a découvert de nombreux faux passeports créés dans le pays, informe le ministre de l’Intérieur, Euclides Acevedos. Toutefois, l’avocat du Brésilien affirme qu’il « n’a pas eu besoin d’utiliser un autre document que le sien ».

C’est sur Twitter que le parquet a annoncé « avoir émis un mandat d’arrêt et demandé la mise en détention provisoire » de Ronaldinho nous apprend le Huffington Post. De fait, les frères ont été arrêtés et « mis à la disposition du ministère public » informe le parquet.

>>> À lire aussi : Les meilleurs sites pour regarder du football en streaming

Ronaldinho n’avait pas payé son amende

Pour rappel, fin 2018, le passeport du footballeur a été confisqué après avoir été accusé d’avoir construit une jetée sans autorisation dans une zone protégée. Le Brésilien n’a jamais payé son amende de 2,5 millions de dollars.

Durant leur arrestation, le premier procureur en charge de l’affaire a affirmé que les deux hommes ont été « trompés et ne seraient pas poursuivis pour être entrés au Paraguay avec de faux passeports ». Il a demandé l’abandon des poursuites « avec la condition qu’ils admettent avoir commis le délit dont on les accuse, c’est-à-dire la détention de faux documents ». Il affirme que « Les informations fournies sont très utiles pour démanteler une bande criminelle spécialisée dans la confection de faux documents ».

En plus de Ronaldinho et de son frère, l’agent brésilien qui aurait fourni les passeports, Wilmondes Sousa Lira et deux ressortissantes paraguayennes (Maria Isabel Gayoso et Esperanza Apolonia Caballer) ont été arrêtés.

>>> À lire aussi : Ce club de foot joue au UNO pour une raison complètement folle ! 

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Justine le 08 Mar 2020
0