L’énorme salaire de Yoann Gourcuff, le compagnon de Karine Ferri

Depuis cette rentrée 2018, nous avons beaucoup entendu parler de Karine Ferri notamment dans l’émission qu’elle présentait aux côtés de Camille Combal : Danse avec les Stars. Mais cette fois-ci, c’est son compagnon Yoann Gourcuff qui fait parler de lui puisqu’on apprend l’énorme salaire qui lui a été versé lorsqu’il était encore en exercice à l’Olympique Lyonnais.

 

 

Yoann Gourcuff, l’énorme salaire du joueur

Yoann Gourcuff, c’était l’espoir français des années 2008-2009. En effet, le 25 août 2010, le président de l’Olympique Lyonnais décide de racheter le joueur à Bordeaux pour la somme de 22 millions d’euros. C’est le transfert le plus important entre deux clubs français à l’époque. Et c’est un véritable engouement ! 15 000 spectateurs se déplacent pour voir ce nouveau joueur promis à une carrière de champion. Mais selon Yohann Gourcuff : « à mon arrivée à l’OL, on a accueilli en héros. Je n’étais pas préparé à cet engouement. »

 

 

 

Et son transfert vire au carnage puisque le joueur enchaîne les blessures : genoux, adducteurs, haine, malléole, dos… Le directeur du club est furieux et lui reproche de ne pas être assez décisif sur le terrain. Le joueur se défend et explique ne pas vouloir la jouer perso. Quoiqu’il en soit, les attentes de l’Olympique Lyonnais sont loin d’être réalisées, surtout pour le footballeur français le mieux payé de la ligue 1 à l’époque puisqu’il perçoit la somme de 400 000 € par mois !

 

 

yohann-gourcuff-karine-ferri-salaire-enorme

« à mon arrivée à l’OL, on a accueilli en héros. Je n’étais pas préparée à cet engouement »

 

 

 

Changement de carrière et de vie avec Karine Ferri

Du coup, face à ces blessures répétées,Yoann Goursuff change de club et se dirige vers le DFCO le 22 juillet dernier. Un gros changement de vie avec sa compagne Karine Ferri puisqu’ils font leurs bagages direction Dijon. En effet, le joueur a été très clair : « la célébrité ça ne m’intéresse pas. » Alors quand il rencontre Olivier Delcourt, le président du club de Dijon, il est immédiatement séduit par ce club « familial, à taille humaine. »

 

 

Malheureusement, la malédiction s’abat une nouvelle fois sur le joueur de 32 ans puisqu’il est à nouveau blessé et n’aura passé que 135 minutes au total sur le terrain. Selon Ouest-France « Dijon n’est pas tant perdant que ça, son contrat d’un an ne met guère en danger les finances. Bien loin en tout cas des conditions dont il bénéficiait à Lyon où il avait été transféré de Bordeaux pour 22 millions d’euros avec un contrat de cinq ans et un salaire mensuel de 400 000 d’euros. »

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 14 Déc 2018
 
0