Mort de Luke Perry : ses propos étrangement prémonitoires quand il n’avait alors que 26 ans

Depuis quelques jours maintenant, c’est toute une génération des années 90 qui est en deuil. Ce lundi 4 mars, une des figures incontournables du petit écran s’est éteinte des suites d’un AVC massif. Luke Perry était âgé d’à peine 52 ans et avait encore des projets et des promesses plein la tête à nous offrir. Mais étrangement, il semblerait que l’acteur ait toujours eu un mauvais pressentiment concernant ces derniers jours puisque déjà l’âge de 26 ans, il faisait une déclaration pour le moins étonnante.

 

Luke Perry, le crépuscule d’une idole

Quand il débute sa carrière, il est âgé d’à peine 21 ans. Et très vite, il devient l’un des acteurs phares de la mythique série Beverly Hills. Et dans les années 90, c’était LA série qu’il fallait absolument regarder. Aux côtés de Shannen Doherty, Tori Spelling ou encore Jennifer Garth, il se taille une place de choix dans l’entrelacs de nos souvenirs.

 

 

Et lorsque ce lundi 4 mars nous apprenons avec stupeur la mort de l’acteur, c’est aussi le deuil d’une des figures marquantes de notre enfance que nous avons affaire. Une idole immortelle, mais qui est malheureusement emportée par un AVC massif à seulement 52 ans. Et selon le journal The Mirror, Luke Perry n’avait jamais fait ce souhait d’éternité, bien au contraire. À l’âge de 26 ans, il fait une déclaration troublante pour ne pas dire prémonitoire.

 

luke-perry--beverly-hills-propos-premonitoires

« Il me manquera tous les jours. Chaque minute. Chaque seconde», Shannen Doherty

 

Luke Perry, des propos étrangement prémonitoires

À seulement 26 ans, Luke Perry touche déjà les étoiles du doigt. Nous sommes en 1992, et la presse compare son physique renversant à celui de James Dean au tout début de sa carrière. Et à l’époque, il est interviewé à ce sujet par l’US Show Today. Et aujourd’hui, et avec le recul, ses propos sont pour le moins étonnants, pour ne pas dire extrêmement troublants.

 

 « James Dean est mort dans un accident de la route à l’âge de 24 ans, je pense que si vous faites trop le rapprochement, je devrais payer pour ce qu’il lui est arrivé. Et je ne veux pas que cela arrive, vous savez »

 

« J’espère travailler encore quand j’aurai 30, 40 et 50 ans et aussi longtemps que je le souhaite.»

En savoir plus sur : - - -

Publié par Claire le 07 Mar 2019
 
0