« Dans le parking, je suis en larmes » : Nagui évoque le moment le plus difficile de sa carrière !

 

La carrière de Nagui n’a pas toujours été un long fleuve tranquille. Avant de connaître le succès avec ses deux jeux diffusés quotidiennement sur France 2 et devenir l’un des animateurs préférés des Français, Nagui s’est perdu dans les méandres de la télévision. Présentateur vedette du service public à la fin des années 90 (Taratata, N’oubliez pas votre brosse à dents), il quitte France 2 pour Canal + en 1999.

Le natif d’Alexandrie succède alors à Philippe Gildas et Antoine de Caunes à la présentation de Nulle part ailleurs. Mais l’expérience tourne court. Les scores d’audience sont décevants, la côte de popularité de l’animateur perd de sa superbe, il finit par être évincé du programme. Le début d’une longue traversée du désert.

nagui

>>>À lire aussi : « Jusqu’au bout il va me pourrir la vie ! » : Nagui sévèrement tâclé par un candidat dans N’oubliez pas les paroles (vidéo)

« Je me dis que le plus simple, ça serait que j’ai un accident mortel de voiture »

Dans un entretien fleuve avec les lecteurs du Parisien, Nagui revient sur ces moments difficiles. « Je ne bosse pas pendant un an et demi, mais j’ai toujours des gens qui travaillent à Air Production (sa boîte de production, ndlr). Jusqu’au jour où mon comptable me dit qu’il faut déposer le bilan. En 2006, RTL me vire. Sans avoir de pensées suicidaires, je me dis que le plus simple, ça serait que j’ai un accident mortel de voiture. »

Au fond du trou, l’animateur entrevoit toutefois des lueurs d’espoir pour rebondir à l’antenne. Mais la pente se révèle plus ardue que prévu. « Un jour, j’ai un rendez-vous à France 2 pour présenter quinze projets. Après une heure et demie, le patron de la chaîne laisse sa secrétaire m’annoncer que je ne serai finalement pas reçu. Il ne se déplace même pas… Dans le parking, je suis en larmes. J’ai 42 ans et je pense être has been pour l’éternité. »

>>>À lire aussi : Nagui raconte le jour où il a failli snober Jean-Jacques Goldman

Nagui : « La seule qui m’a soutenu, c’est Mélanie, ma femme »

Si cette traversée du désert paraît difficilement surmontable pour l’animateur, Nagui s’appuie sur le soutien indéfectible de son épouse, l’actrice Mélanie Page. « Mon téléphone ne sonne plus. Plus personne ne me répond. La seule qui m’a soutenu, c’est Mélanie, ma femme. Elle me disait de ne rien lâcher. » poursuit-il dans les colonnes du Parisien.

Et Nagui ne lâche rien. Il finit par retrouver sa place sur France 2 avec ses deux jeux quotidiens devenus incontournables (Tout le monde veut prendre sa place, N’oubliez pas les paroles). Il s’installe durablement sur la chaîne et gagne le coeur des téléspectateurs. Pour autant, l’animateur vedette garde les pieds sur terre. « La fragilité de ce métier, je la connais. J’ai été viré des radios et des télés où je travaillais. Demain, je peux être viré de France 2 et de France Inter. Ça prend deux emails et au revoir ! Il n’y a pas d’entretien préalable. Je sais que j’ai une chance incroyable. » Comme quoi, après la pluie, vient toujours le beau temps.

>>>À lire aussi : Nagui, qui est sa femme Mélanie Page ?

En savoir plus sur :

Publié par Maxime le 16 Sep 2019
0