Le pasteur sort une blague raciste et caresse les seins d’Ariana Grande pendant les funérailles d’Aretha Franklin

La Reine de la soul a été célébrée lors un office d’adieu de près de huit heures où artistes et personnalités se sont succédés pour lui rendre hommage. Jennifer Hudson, Stevie Wonder et Ariana Grande ont tous chanté en l’honneur d’Aretha Franklin, disparue le 16 août dernier d’un cancer du pancréas. Les téléspectateurs qui ont suivi les funérailles de la chanteuse ont été choqués par l’attitude du Révérend Charles H. Ellis III. Le pasteur a lui aussi apprécié la prestation d’Ariana Grande et a d’ailleurs profité de sa proximité pour laisser s’échapper une main baladeuse. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, il a tout doucement glissé sa main autour du dos de la chanteuse, avant de lui effleurer le sein. Ce petit geste déplacé a eu du mal à passer, surtout que quelques secondes avant, il venait de faire une blague raciste.

 

Le pasteur fait une blague raciste et touche le sein d’Ariana Grande

Durant les funérailles d’Aretha Franklin, qui se sont déroulées dans sa ville de Détroit, au Greater Grace Temple, toutes les générations se sont succédées sur scène, avec la présence d’artistes comme Angie Stone, des hommes politiques comme Bill Clinton ou de la famille comme son petit-fils Jordan. Parmi eux, il y a eu la prestation remarquée et sans faute d’Ariana Grande. Si les jeunes ont apprécié voir leur idole rendre hommage à la grande dame de la soul en interprétant le titre « (You Make Me Feel Like) A Natural Woman », d’autres la découvraient visiblement pour la première fois. C’est le cas du Révérend Charles H. Ellis III qui dirigeait la cérémonie. Peu habitué à la musique du moment, il a tenté une blague au moment où il a dû remercier la chanteuse de 25 ans.  « Quand j’ai vu Ariana Grande sur le programme, j’ai cru que c’était un nouveau truc à la carte de Taco Bell. »

 

Le révérend a présenté ses excuses

Après avoir comparé le nom de la chanteuse d’origine hispanique à un plat mexicain, il a glissé, comme si de rien n’était sa main très près de sa poitrine. Ariana Grande semble embarrassée. Elle se recule légèrement alors qu’elle sent l’étreinte de l’évêque se resserrer. « Jeune fille, laissez-moi vous montrer tout mon respect ». Sa façon de « montrer son respect » en lui effleurant le sein n’a pas échappé aux téléspectateurs qui se sont empressés de commenter ce moment gênant sur les réseaux sociaux. Suite à la polémique, le Révérend a présenté ses excuses et reconnait avoir « dépassé les bornes ». « Je ne penserais jamais à toucher le sein de quiconque ». Il affirme ne pas s’être rendu compte du geste déplacé qu’il était en train de commettre. Quant à la blague raciste, il se rend compte de sa maladresse.

pasteur révérend ariana grande aretha franklin funérailles

Publié par Nicolas F le 03 Sep 2018
0