Raymond Domenech agressé dans le métro par deux personnes sans masque (vidéo)

En pleine période de Coronavirus, Raymond Domenech décide de prendre le métro comme de nombreux Parisiens. Désormais obligatoire, le port du masque n’est malheureusement pas respecté par tout le monde comme l’a vécu l’ancien sélectionneur de France. Découvrez son agression dans la vidéo ci-dessous : 

>>> À lire aussi : Il retire son masque pour manger un Kinder : 135 euros d’amende !

Raymond Domenech agressé verbalement dans le métro

Jeudi, Raymond Domenech a été agressé verbalement par deux individus qui ne portaient pas le masque (pourtant obligatoire) dans le métro Parisien. Traité de “raciste” et d’autres noms d’oiseaux, la courte vidéo dévoile cette agression qui laisse de marbre Domenech. On peut entendre : “Rien à foutre de ta g**le ! Sale bâtard de Domenech va !”, “Domenech le raciste, on t’emm**de”, “Va te faire foutre”, “Vive Nicolas Anelka”.

La raison de ce face-à-face ? L’ancien sélectionneur de l’équipe de France vêtu de son masque a eu le malheur de demander à deux individus de mettre les leurs. En effet, c’est sur son compte Twitter qu’il dévoile la raison de sa demande : “Hier dans le métro, j’ai demandé à deux individus de remettre leur masque car il y avait une personne âgée et vulnérable face à eux. Ils m’ont alors copieusement insulté”.

Raymond Domenech agressé dans le métro

@raymond_domenech

>>> À lire aussi : Masque : voici la solution pour ne plus avoir mal aux oreilles !

Raymond Domenech relativise

Raymond Domenech termine son tweet sur une bonne note : “Des conseil y en a partout. Passons à autre chose… Mais merci pour votre soutien”. Il ne souhaite pas donner de l’importance à ce type de personne et ses abonnés sont nombreux à le soutenir ! Les internautes ont trouvé ce comportement “déplorable” et “désolant”.

Pour rappel, les masques sont obligatoires dans les transports en commun afin de ralentir la propagation de l’épidémie. Domenech a juste tenté de faire respecter les mesures sanitaires prises par le gouvernement avant de se faire agresser verbalement.

>>> À lire aussi : Lavage du masque : l’Académie de médecine fait machine arrière !

Publié par Justine le 12 Sep 2020
0