Robbie Williams donne la raison de son doigt d’honneur lors de la coupe du monde 2018… et c’est n’importe quoi !

Le 14 Juin 2018 a marqué l’ouverture de la coupe du monde football en Russie. Qui dit ouverture d’une compétition, dit cérémonie. Robbie Williams était l’invité majeur de cette cérémonie.

Un doigt d’honneur qui posait question

La cérémonie d’ouverture de la coupe du monde avait été marquée par la beauté du spectacle mais aussi et malheureusement par le doigt d’honneur porté par le chanteur Robbie Williams devant les caméras et les personnes du monde entier que le regardaient. Le geste avait choqué beaucoup de monde.

 

Nous vous avions fait prendre connaissance du geste du chanteur britannique Robbie Williams, en pensant que ce dernier faisait un doigt d’honneur envers ces « haters » qui ne voulaient pas qu’il chante car ils le considéraient comme anti-russe avec sa célèbre musique « Party like a Russian ».

 

Pour nous éclaircir, Robbie Williams a enfin décidé de nous parler de ce fameux geste qui a fait polémique.Invité de l’émission britannique « This Morning » ce mardi 19 Juin, Robbie Williams s’est enfin expliqué et le moins que l’on puisse dire c’est que son explication n’est pas très convaincante.

 

Une « excuse » qui n’excuse en aucun cas son geste

Le chanteur britannique s’est donc confié: « L’essentiel lors de ce genre d’événements, c’est de ne pas provoquer un conflit international. Et vous savez quoi, j’ai réussi à le faire » a-t-il indiqué, « J’étais sous pression, il ne me restait qu’une minute, et je ne savais pas si j’aurais fini de chanter au bout de 30 secondes. Alors j’ai montré qu’il me restait une minute ».

 

Donc d’après le chanteur si l’on comprend bien sa version, le doigt d’honneur n’en était pas forcément un. C’était un geste pour montrer son mécontentement du temps qu’il lui restait. Cela reste une excuse pas franchement valable.

 

Il rajoute une couche : »Je ne peux pas me faire confiance. Il y a un bloc entre moi et le bon sens. Il m’arrive de faire quelque chose et de me dire, cinq minutes après, Est-ce que je l’ai vraiment fait ? ».

 

Sacré Robbie Williams !

Publié par Curtis Macé le 22 Juin 2018
0