Sean Penn, John Lennon, Nabilla : ces stars qui ont un passé violent

Leur violence a fait, pour certains, leur notoriété. Un destin tragique ou un excès de colère ne s’oublie pas lorsqu’il arrive devant les caméras. Mais il y en a d’autres qui ont réussi à faire oublier le trait violent de leur personnalité, en mettant en avant-scène leurs oeuvres. Voici des stars qui sont ou ont été violentes…

 

Solange Knowles

Solange Knowles

La petite soeur de Beyoncé, avait fait scandal en 2014. Souvenez-vous : elle, et le couple Beyoncé / Jay-z sortaient de leur luxueux hôtel new-yorkais pour se rendre à la cérémonie du Met Gala. Mais au moment d’entrer dans l’ascenseur, une violente bagarre éclate entre Solange et Jay-z sous l’oeil de la camera de surveillance installée au dessus d’eux. Cette vidéo a été récupérée par TMZ, le célèbre média américain people et a été publiée. Solange frappe Jay-Z violemment au visage a plusieurs reprises lorsque celui-ci essaie d’esquiver les coups. Beyoncé présente dans l’ascenseur n’a pas bougé… si, une seule fois pour ramasser son sac que la bagarre avait fait tomber. Plus tard dans la semaine suivant l’incident, un communiqué avait été publié indiquant la raison de l’incident « privée« . Beaucoup de journalistes et fans ont spéculé en déduisant que Solange avait pris connaissance des infidélités de Jay-Z et a voulu venger sa soeur. Récemment le rappeur a été questionné sur l’incident dans une interview, il s’agissait en fait d’une querelle comme une autre, lui considérant Solange comme sa propre soeur.

 

Puff Daddy

Puff Daddy

De son vrai nom Sean Combs, était en boite de nuit il y maintenant 19 ans (1999) avec sa petite amie de l’époque Jennifer Lopez. La discothèque était dans le quartier de Midtown à Manhattan, à New York. Le rappeur faisait la fête lorsqu’une altercation explose entre lui et un inconnu. Le ton est monté et des coups violents ont été portés. Suite à cela des coups de feu se sont fait entendre dans la boite de nuit. Le célèbre couple a fuit la scène au plus vite mais ils ont été ensuite arrêtés et un pistolet a été retrouvé dans le coffre de leur voiture. Jennifer Lopez a été relâchée et le rappeur a finalement été acquitté. Plus de peur que de mal pour une simple querelle de boite de nuit…

Publié par Inès Arrom le 20 Juin 2018