Rebondissement inattendu : des témoignages troublants viennent contredire la version officielle de la mort de Lady Diana

Vingt-deux ans après le décès brutal de Lady Diana, mère du Prince William et Harry, un nouveau témoignage déconcertant remet en doute la version officielle de la mort de la princesse, sous le pont de l’Alma.

Le 31 aout 1997, Lady Diana décédait tragiquement dans un accident de voiture à Paris. À seulement 36 ans, elle a laissé derrière elle William et Harry, âgés de de 14 et 12 ans à l’époque et une Grande Bretagne éplorée. Figure emblématique du XXe siècle, ses funérailles avaient réuni près de 3 milliards de personnes dans le monde entier. Sous le feu des projecteurs depuis quelques jours, avec la création d’une attraction faisant revivre sa mort, Lady Diana fait encore parler d’elle. Selon deux témoins, le décès de jeune femme n’était pas accidentel. 

>>> À lire en plus : Iris Mittenaere : elle s’affiche totalement métamorphosée ! Elle est méconnaissable

Les deux témoins empêchés de témoigner après l’accident mortel de Lady Diana ?

Lors du drame, Robin et Jack Firestone étaient à bord d’un taxi, juste derrière le véhicule de la princesse et sont, donc, les premiers à être présents sur les lieux de l’accident. Selon l’Express, ils remettent en cause la version officielle de la mort de Lady Diana et ne croient aucunement en la thèse de l’accident. Ils racontent avoir vu « deux voitures officielles étranges » et « mal garées » puisque celles-ci stationnaient devant la voiture de Diana.

Après la catastrophe, Robin et Jack Firestone ont voulu aller témoigner à la police mais ils se sont vite vus refuser: « Nous sommes allés vers eux et j’ai dit : ‘Écoutez, nous étions dans le tunnel hier soir et nous devons parler à la police car il y a des choses que nous avons vues.’ Sans hésiter, il a dit qu’ils avaient suffisamment de témoins : ‘Ne vous inquiétez pas pour ça.’ Nous étions abasourdis. Une des femmes les plus célèbres du monde est tuée et ils ne veulent pas parler à des témoins. » racontent-ils. Pour les deux témoins, les autorités françaises et britanniques les ont empêchés de s’exprimer alors qu’ils étaient les premiers sur les lieux du drame.

Lady Diana à la cérémonie de la remise des prix Leonardo en 1995.

>>> À lire en plus : Elle imagine ses selfies avec les plus grandes célébrités du XXe siècle

La mort de Lady Diana ou le décès le plus énigmatique du XXe siècle

Depuis une vingtaine d’années, les théories complotistes planent sur le décès de Lady Diana. Si certains pensent qu’elle est toujours en vie, d’autres parlent d’un accident prémédité par la famille royale britannique. Gênée par la nouvelle vie de Lady Di avec Dodi Al-Fayed et ses révélations sur son ex-époux, le prince Charles, la Reine aurait demandé aux renseignements de l’assassiner. Une brillante lumière aurait été aperçue dans le tunnel et aurait servi à aveugler le chauffeur de Diana Spencer. Cette thèse rejoindrait celle du couple Firestone. Pour d’autres, la princesse aurait été tuée car elle attendait un enfant de Dodi Al-Fayed.

Cependant ces théories n’ont jamais été validées et la mort a été jugée comme purement accidentelle du fait de l’état d’ébriété du chauffeur, Henri Paul, et du non port de la ceinture de Lady Diana. Néanmoins, peut être que ce nouveau témoignage va ré-ouvrir l’enquête sur la mort la plus énigmatique du XXe siècle. 

>>> À lire en plus : Elizabeth II : elle frôle la mort et se fait sauver par son garde du corps

En savoir plus sur : - - - -

Publié par Églantine le 27 Mai 2019
0